Connect with us

À la Une

Grève des enseignants : enfin, Tony Mwaba tente de jouer à l’apaisement !

Published

on

La journée du lundi 18 octobre a été, dans quelques coins du pays, marquée par des mouvements d’élèves et parents, qui ont manifesté leur mécontentement auprès des autorités, suite à la non reprise des cours, depuis la rentrée scolaire.

A Kolwezi, dans la province de Lualaba, les écoliers ont pris d’assaut, ce lundi 18 octobre, les grandes artères de la ville, pour chuter au gouvernorat, où ils ont déposé un memorandum auprès du gouverneur a.i, Fifi Masuka.

A Kinshasa, ce même mouvement était observé, dans la commune de la Gombe, où quelques parents et élèves ont fait un sit-in, devant le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST).

Ces mouvements ont obligé Tony Muaba, ministre de l’EPST, à improviser une ronde dans les écoles, pour sensibiliser les enseignants.

Au lycée Bosangani, dans la commune de la Gombe, Tony Muaba a demandé aux enseignants de retourner dans les salles de classes, car, avait-il déclaré : ” Il n’y a jamais eu un problème sans solution. Ce problème aura des solutions, ce problème aboutira, je vous assure…”.

Il a renchéri en soulignant que : ” Si c’est uniquement pour vos propres intérêts, je vous exhorte à reprendre la craie et enseigner”.

Il a juré qu’il se bat pour les enseignants. ” En tant qu’autorité de tutelle, je n’ai demandé qu’une seule chose aux enseignants: retourner dans les salles de classes et de rester attentifs parce que le dialogue va reprendre “.

Rappelons que c’est depuis le 04 octobre 2021, date de la rentrée scolaire pour l’exercice 2021-2022, que les enseignants des écoles publiques avaient décidé d’entamer une grève.

Ils réclament le paiement du deuxième et du troisième paliers promis par le gouvernement, la régularisation de la situation des Nouvelles Unités, la suppression des zones salariales et la réactivation des écoles abusivement désactivées.

A ces revendications, vient s’ajouter la réactivation de quatre enseignants grévistes, du collège Boboto et du lycée Sacré-Coeur.

Jules KISEMA/Congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some

À la Une

TP Mazembe: Le technicien Coppolani porte plainte contre Kitengie, Siadi Baggio et Adolphe Kabamba

Published

on

« Aujourd’hui, j’ai déposé plainte contre Frédéric Kitengie et Siadi Baggio pour diffamation, et contre Adolphe Kabamba pour propos racistes et haineux. Ma plainte à la FIFA, ce sera pour rupture abusive du contrat, diffamation et racisme », a déclaré le technicien français Alexandre Coppolani après l’annonce par le TP Mazembe, ce lundi 04 juillet, de la fin du contrat qui le liait à son préparateur physique.

Contacté par nos confrères de “Ma vie pour Mazembe”, le technicien français s’est montré confiant tout en fustigeant le comportement du manager du TP Mazembe, Frédéric Kitengie, qui selon lui, va tuer le club en continuant ainsi.

Il annonce avoir déposé trois plaintes au pénal en France et ajoute que aujourd’hui mardi, il saisira la FIFA.

Dejà quelques minutes après la publication du communiqué sur le site web des Corbeaux sur la rupture de son contrat, le technicien français a réagi sur sa page facebook en ces termes.

«Je remercie les fans du TP Mazembe pour les moments que nous avons partagé, je tiens a les assurer que j’ai tout donné pour ce club.»

«J’ai apporté le maximum que je pouvais. Je remercie le président Moïse Katumbi pour sa confiance et le conseiller Ramazani pour son soutien sans faille. Je souhaite toute la réussite à ce grand club mais aussi du changement dans le management.»

«Plusieurs postes ne peuvent pas être occupés par un seul homme ( manager, directeur sportif, journaliste, agent des joueurs, avocat à ses heures perdues, directeur de chaîne de TV, voyagiste) qui veut avoir le contrôle sur tout mais qui ignore peut-être qu’il y a des règles et des lois en dehors de la RDC.»

Affaires à suivre !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising