Connect with us

À la Une

Gouvernorat de Kinshasa : Me Raphaël Kibuka dans la course

Published

on

Kinois pur-sang, Raphaël Kibuka Ka Kiesse veut apporter son expertise à la tête de la capitale de la République Démocratique du Congo, Kinshasa. Ce lundi 4 février 2019 au siège de la CENI à Gombe, ce député national a déposé sa candidature comme Indépendant au poste de Gouverneur de la ville-province de Kinshasa.

Calme, pondéré, réfléchi, dynamique et surtout diplomate, cet avocat formé par les Jésuites au collège Boboto s’est révélé comme 4ème meilleur élu de la ville sur les 55 députés qui ont franchi avec succès la ligne d’arrivée. Son cheval de bataille : « Faire autrement maintenant ».

Abordé par CONGOPROFOND.NET à l’issue du dépôt de sa candidature, Raphaël Kibuka a humblement fait savoir qu’il dévoilera, au moment opportun, les grandes lignes de la politique qu’il veut mener en faveur de Kinshasa. « Il est temps d’administrer autrement Kinshasa pour redorer son image de marque d’antan… », a indiqué cet élu MLC, avant de promettre de mettre tout son savoir-faire et toute son énergie en faveur du bien-être la population kinoise.

Il convient de souligner que cet avocat, entreprenant et collaboratif, est bien introduit dans les milieux d’affaires nationaux et
internationaux.

Né à Kinshasa à l’ex Hôpital Mama Yemo (actuellement Hôpital Général de Référence de Kinshasa), Raphaël Kibuka y a grandi et fait ses études en Droit à l’Université Protestante du Congo (UPC). Sa rigueur et son empathie au travail, témoignent ses proches, tirent manifestement leurs origines de son passage au Petit séminaire St Charles Lwanga à Katende (ex province du Bandundu). Dossier à suivre.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising