Connect with us

À la Une

Fin 10ième épidémie d’Ebola au Nord-Kivu, Sud-Kivu et Ituri : l’Evêque de Butembo-Beni partagé entre joie et vigilance

Published

on

Quelques heures après la déclaration de la fin de la maladie à virus d’Ebola au Nord-Kivu, Sud-Kivu et en Ituri, ce jeudi 25 juin par le ministre de la Santé, Dr Eteni Longondo, l’Evêque du diocèse de Butembo-Beni a exprimé sa joie mais appelle la population à la vigilance.

Dans une interview accordée à la radio Moto Butembo-Beni-(RMBB), Mgr Sikuli Paluku Melchisédech se réjouit mais nuance que la parole du ministre, n’est pas celle de l’évangile.
« Le calicot est toujours là. Ce n’est pas parce que le ministre vient de parler que je vais l’enlever. Il va rester à l’entrée de mon évêché et parce que cela aussi est une invitation à tous les fidèles à rester vigilants. La parole du ministre n’est-ce pas automatiquement pour dire qu’on peut attester que plus rien ne se passera. Lui-même a dit, nous sommes à 11ième…Est-ce qu’on va chaque fois compter de 11, non ! Peut-être, qu’on n’a pas tout dit sur cette maladie à virus Ebola. Comment pouvait-elle réapparaître tout comme d’autres maladies ordinaires la malaria », a opiné le pasteur de l’Eglise de Butembo-Beni.

Pour lui, le ministre, en le disant, ne veut pas dire que le risque est minimisé, une surprise désagréable peut même surgir. Mgr Paluku Sikuli Melchisédech tout de même s’est réjoui de la fin de cette épidémie.
« Je me réjouis, nous sommes heureux. Nous qui avons vécu l’expérience de l’Ebola, je comprends qu’ils ont capitalisé toutes les mesures, les recommandations difficiles à appliquer et aujourd’hui eux-mêmes le disent, pour l’Ebola, nous avions été peut-être un peu mais cette fois-ci avec ce que nous apprenons par les médias, personne ne pourrait résister », a-t-il laissé entendre.

Durant cette épidémie, l’Evêque du diocèse de Butembo-Beni s’est investi dans la sensibilisation des fidèles en initiant la campagne : « Famille sans Ebola », « Ebola, pas chez moi !».

3463 cas de cette maladie avaient été notifiés dont 3317 confirmés et 146 probables dont 2277 personnes mortes pendant que 1171 s’en sont sorties guéries.

C’est le diocèse de Butembo-Beni qui a été fortement touché par cette épidémie déclarée le 1er août 2018.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET