Connect with us

Diaspora

Femme à la Une: Priscilla Masamba obtient un doctorat en Biochimie

Published

on

Née à Kinshasa de parents congolais en RD du Congo, Dr Masamba a vécu au Royaume-Uni et au Zimbabwe dans son enfance, avant de déménager en Afrique du Sud où elle s’est inscrite et a étudié pour son premier diplôme en sciences biologiques à l’Université Walter Sisulu, Mthatha.

Par la suite, Priscilla a rejoint le groupe de recherche en biotechnologie et biologie structurale (BSB) dans le département de biochimie et microbiologie de l’Université de Zululand dirigé par le professeur Abidemi Paul Kappo et s’est inscrit sous sa tutelle pour un diplôme BSc (Hons), suivi d’une Maitrise (MSc) et plus tard un doctorat en biochimie.

Le désir de Priscilla est de continuer sur la voie de la cristallographie macromoléculaire aux rayons X des protéines grâce à la bourse postdoctorale NRF en biologie structurale à l’université de Johannesburg.

Dans une «double première», le Dr Priscilla Masamba est devenue la première étudiante de l’Université de Zululand à utiliser la source de lumière synchrotron nationale du Royaume-Uni, Diamond, et à résoudre la structure partielle d’une protéine de Schistosoma mansoni. Avec l’accès au synchrotron rendu possible par GCRF START, Priscilla a utilisé des instruments robotiques sophistiqués et des techniques de cristallographie macromoléculaire aux rayons X à distance d’Afrique du Sud pour résoudre la structure partielle de la protéine de stress universelle G4LZI3 – une protéine considérée comme une cible pour de nouveaux médicaments pour le traitement la maladie schistosomiase.

Les expériences ont eu lieu en février 2020, en utilisant la ligne de lumière I04-1 du Diamond.

Thierry Mfundu/CONGOPROFOND.NET