Connect with us

Actualité

Fecofa : Omari salue l’implication de Tshisekedi pour le stage des Léopards

Published

on

En conférence de presse ce mardi 20 octobre au siège de la Fédération congolaise de football association (Fecofa), Constant Omari, président de cette institution, a abordé plusieurs sujets, parmi lesquels, le dernier stage des Léopards au Maroc en ce mois d’octobre, stage sanctionné par deux matchs amicaux, ainsi que l’achat de bus des Léopards par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi.

Constant Omari a vivement remercié le président de la République ainsi que son gouvernement pour l’implication dans le décaissement des fonds afin que les Léopards puissent bien se préparer.

“Les moyens ont été mis à temps à la disposition de l’équipe nationale pour ce stage de Maroc, je remercie le président de la République pour son implication, je le remercie aussi pour la finalisation du dossier de l’achat du bus, nous attendons seulement son emploi du temps pour la remise officielle. Il nous a entendu aussi pour notre dossier du centre Kurara Mpova, nous avons trouvé de pistes de solution, pour qu’avant fin novembre, qu’on puisse avoir l’ordonnance du président ainsi que le certificat d’enregistrement devant nous permettre de continuer notre projet avec ce centre Kurara Mpova”, a-t-il fait savoir.

Concernant le stage des Léopards avec que les deux rencontres livrées dont une défaite face au Burkina Faso (0-3) et un nul face au Maroc (1-1), Constant Omari a signifié l’importance de ce stage au royaume chérifien. Il a donné également son avis par rapport à ces deux rencontres qui a permis à N’sengi Biembe et ses hommes de préparer la double confrontation face à l’Angola en novembre prochain, comptant pour les éliminatoires de la CAN 2021

“Le Maroc, c’est notre partenaire, et c’est près de l’Europe. Plusieurs clubs n’ont pas voulu libérer leurs joueurs très loin de l’Europe, c’est pour cette raison que nous avons choisi là-bas. Concernant ces deux matchs, comprenez qu’après au tant de mois, l’équipe ne s’est pas rencontrée, en plus plusieurs cadres n’étaient pas là. Mais lors de la deuxième rencontre, la prestation n’était pas mauvaise, mais nous avons encore du boulot, pour permettre à notre équipe d’être prête avant la double confrontation face à l’Angola”, a-t-il éclairé la lanterne des journalistes.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET