Dev Solaire

Connect with us

À la Une

Expulsion des Congolais: Kinshasa invite Luanda à se ressaisir

Published

on

Quelques jours après les expulsions des Congolais d’Angola, le vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Léonard She Okitundu, a invité instamment le gouvernement angolais à se ressaisir et à diligenter des enquêtes approfondies pour établir les responsabilités de ces actes condamnables.

Il l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse tenue ce mercredi 17 octobre 2018 au salon rouge du ministère des Affaires étrangères à Kinshasa/Gombe.

Soucieux de préserver la paix dans la sous-région et de respecter le principe de règlement consensuel des conflits, édicté par l’Union africaine, le gouvernement de la République démocratique du Congo invite la République d’Angola à revenir à l’usage des canaux diplomatiques traditionnels afin de convenir d’une solution idoine devant mettre fin à ces pratiques indignes qui ne reflètent pas l’excellence des relations qui unissent fort heureusement et depuis longtemps les deux pays frères. À défaut, menace-t-il,de saisir les instances internationales compétentes.

Tout en reconnaissant à la République d’Angola son droit à expulser des étrangers résidant sur son territoire conformément à ses lois nationales, Léonard She Okitundu a indiqué qu’il a fait part dans une note de dénonciation et la condamnation de la manière la plus véhémente de ce modus operandi d’expulsion aux antipodes des valeurs africaines de fraternité, d’accueil et d’assistance mutuelle prônées les pères de l’indépendance qui du reste s’éloigne des efforts continentaux d’intégration régionale impliquant la livre circulation des biens et des personnes conformément à l’agenda 2063.

Rappelons le, lors du dernier conseil des ministres tenu mardi 16 octobre 2018, le Gouvernement de la RDC avait déploré particulièrement le non-respect du principe de l’information préalable faisant obligation à tout pays qui procède à l’expulsion de migrants irréguliers, d’en informer préalablement le pays d’accueil des personnes à expulser, en vue d’une meilleure prise en charge de ces dernières.

CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

code

error:
%d blogueurs aiment cette page :