Connect with us

Société

Évasion à la Prison centrale de Matadi : 4 policiers tués par 2 hommes armés, 189 détenus dans la nature !

Published

on

L’évasion de 189 prisonniers de la prison centrale de Matadi, Camp Molayi, a été signalée vendredi 19 novembre dernier. Occasion pour la directrice adjointe du centre pénitentiaire et de rééducation de renseigner que sur les 734 détenus et prisonniers que regorge la prison centrale de Matadi, seuls 545 pensionnaires sont restés et, 189 sont introuvables.

« Deux hommes armés ont réussi à désarmer et neutraliser les quatre policiers se trouvant à l’entrée et à l’intérieur de la prison » ,dévoile la directrice adjointe de la prison centrale de Matadi.

Puis d’ajouter : « Après avoir récupéré les armes des policiers commis à la garde, les assaillants qui ont pris d’assaut la prison, ont ouvert la porte ».

Depuis l’évasion, le commissaire divisionnaire provincial de la police nationale congolaise Kongo Central a lancé des patrouilles diurnes et nocturnes dans le but de traquer les fugitifs.
Quatre jours après l’évasion, c’est-à-dire ce lundi 22 novembre, six évadés ont été arrêtés et retournés à la prison centrale.

Signalons en substance que pendant qu’une réunion du conseil de sécurité se tenait au siège du gouvernement provincial, dimanche 21 novembre, six autres personnes se sont évadées du cachot du parquet général de Matadi.

Si, de 189 détenus évadés, seulement six ont été arrêtés, simple calcul fait, prouve à suffisance que 183 prisonniers sont encore en cavale et, représentent un danger permanent pour la population déjà en proie à l’insécurité.

Justin-Robben DIASILUA/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Bukavu : La Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi au chevet des familles des écoliers victimes d’un accident de circulation

Published

on

La Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi (FDNT) a compati avec  familles éplorées de 8 écoliers ayant perdu la vie, avec leur chauffeur, lors d’un accident de circulation survenu le mardi 28 juin dernier à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu.

Ce geste de compassion de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi, du nom de la Distinguée Première Dame de la RDC, vient en appui aux efforts déjà déployés par le Gouvernorat du Sud-Kivu.

C’est ce vendredi 1 juillet 2022 que les corps de 7 enfants et leur chauffeur ont été inhumés. En attendant l’arrivée du père d’un des défunts, bloqué à Mbandaka, sa dépouille mortelle sera inhumée ultérieurement.

Notons qu’une messe a été dite en la mémoire de toutes ces victimes, en la Cathédrale Notre Dame de la Paix d’Ibanda de Bukavu.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising