Connect with us

À la Une

EPST : stricte interdiction aux gestionnaires de ponctionner les salaires des enseignants

Published

on

Christine Nepa Nepa Kabala, Secrétaire générale a.i. à l’EPST (Enseignement Primaire, Secondaire et Technique) vient de rappeler à l’ordre tous les gestionnaires des réseaux publics de l’enseignement sur l’interdiction formelle de procéder à des retenues sur les salaires des enseignants.

En effet, s’adressant particulièrement aux gestionnaires des écoles conventionnées – dirigées par les représentants des églises et autres organisations non gouvernementales – elle a signalé être en possession des informations faisant état des retenues opérées sur les salaires des enseignants.

Elle a rappelé à l’intention de tous les gestionnaires les dispositions officielles interdisant ces pratiques honteuses.

A ce sujet, la Secrétaire général a tenu à noter que sa note constituait un dernier rappel. Cette fermeté s’explique par des nombreux abus commis par des gestionnaires des écoles conventionnées à cet effet.

Il a été constaté des retenues fantaisistes sur les maigres salaires des enseignants œuvrant dans ces écoles. Les prétextes sont nombreux et concernent entre autres des dîmes, des constructions scolaires (nouvelles salles de classe, deuil, assistance aux dirigeants de l’église etc.).

Le Secrétaire général a.i. tient mordicus – sur instruction de la hiérarchie – que ces mauvaises pratiques cessent.

En outre, il convient de noter que le ministre de l’EPST lui-même tient à la rupture avec les antivaleurs du passé et à la consolidation de la gratuité de l’enseignement de base. Face à cela, ces retenues sont à considérer comme un sabotage de cette gratuité.

SAKAZ/Le Phare