Connect with us

À la Une

EPST : la Synergie des Syndicats des enseignants et le FOSYNAT suspendent la grève

Published

on

La grève lancée par les enseignants des écoles publiques, le 04 octobre 2021, suite à la non prise en compte de leurs revendications par l’Etat, avait occasionné de nouvelles négociations entre le Gouvernement et le banc syndical.

Ces nouvelles négociations, après celles de Kinshasa/Bibua en fin septembre 2021 qui avaient accouché d’une souris, ont eu lieu pendant 23 jours, soit du jeudi 28 octobre au vendredi 19 novembre 2021, à Kisantu, dans la province du Kongo central.

Des informations concordantes qui nous parviennent à la rédaction de CONGOPROFOND.NET, font état de la signature d’un protocole d’accord, entre les parties en “conflit” c.à.d gouvernement et banc syndical des enseignants.

A ce propos, la Force Syndicale Nationale ” FOSYNAT ” du Nord Kivu, par la bouche de son président provincial, Innoncent Bahala Shamavu, déclare depuis Goma ce qui suit : ” De notre part, nous sommes très contents parce que c’est pour une fois dans l’histoire que le Gouvernement de la République Démocratique du Congo vient de nous prouver combien il est engagé dans la réussite de la gratuité de l’enseignement “.

Aussi, a-t-il renchéri, : ” Nous avons reçu beaucoup de choses de la part du Gouvernement. Nous remercions toutes les autorités de la République Démocratique du Congo pour avoir signé le protocole d’accord, chose qui nous donne un ouf de soulagement sur toutes nos préoccupations “.

Du côté de la Synergie des Syndicats des enseignants du Congo, Jean-Bosco Puna, son Secrétaire Général, déclare ce lundi matin sur Radio Okapi : ” Les travaux paritaires se sont clôturés à Kisantu par des recommandations en terme des promesses. La grève des enseignants qui a fait près de deux mois, donne un signal fort au Gouvernement qui doit savoir que désormais, les enseignants vont surveiller les politiques publiques, surtout les engagements que le Gouvernement prend “.

” Nous allons avec tous les enseignants de la République, utiliser tous les moyens de pression pour que le projet du barème issu de ces assises soit appliqué “, dit-il.

Rappelons que les enseignants grévistes revendiquaient l’amélioration de leurs salaires c.à.d l’application des deuxième et troisième paliers promis par le Gouvernement, la mécanisation des enseignants dits ” Nouvelles Unités “, la réactivation des écoles abusivement désactivées et la suppression des zones salariales.

A l’issue de ces négociations auxquelles ont aussi pris part les délégués de la Présidence de la République et ceux de la Primature, le Gouvernement, nous rapportent des sources fiables, a pris des engagements suivants : le paiement d’une prime de la gratuité aux enseignants de l’école primaire au mois de décembre 2021, la mise en place d’une commission pour examiner les dossiers des écoles désactivées pour leur réactivation avec effet rétroactif au mois de décembre 2021, le paiement des deuxième et troisième paliers de salaires dans le cadre du budget 2022 et enfin la mécanisation des enseignants N.U en avril 2022.

Notons que la signature de ce protocole d’accord, a amené ces deux structures à suspendre le mouvement de grève.

Elles appellent leurs enseignants à reprendre le travail, dès ce lundi 22 novembre 2021, en attendant la concrétisation de toutes les promesses faites par le Gouvernement.

Il appartient désormais à ce dernier d’honorer les engagements pris, pour une poursuite des activités scolaires dans un climat apaisé.

Jules KISEMA/Congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some

À la Une

TP Mazembe: Le technicien Coppolani porte plainte contre Kitengie, Siadi Baggio et Adolphe Kabamba

Published

on

« Aujourd’hui, j’ai déposé plainte contre Frédéric Kitengie et Siadi Baggio pour diffamation, et contre Adolphe Kabamba pour propos racistes et haineux. Ma plainte à la FIFA, ce sera pour rupture abusive du contrat, diffamation et racisme », a déclaré le technicien français Alexandre Coppolani après l’annonce par le TP Mazembe, ce lundi 04 juillet, de la fin du contrat qui le liait à son préparateur physique.

Contacté par nos confrères de “Ma vie pour Mazembe”, le technicien français s’est montré confiant tout en fustigeant le comportement du manager du TP Mazembe, Frédéric Kitengie, qui selon lui, va tuer le club en continuant ainsi.

Il annonce avoir déposé trois plaintes au pénal en France et ajoute que aujourd’hui mardi, il saisira la FIFA.

Dejà quelques minutes après la publication du communiqué sur le site web des Corbeaux sur la rupture de son contrat, le technicien français a réagi sur sa page facebook en ces termes.

«Je remercie les fans du TP Mazembe pour les moments que nous avons partagé, je tiens a les assurer que j’ai tout donné pour ce club.»

«J’ai apporté le maximum que je pouvais. Je remercie le président Moïse Katumbi pour sa confiance et le conseiller Ramazani pour son soutien sans faille. Je souhaite toute la réussite à ce grand club mais aussi du changement dans le management.»

«Plusieurs postes ne peuvent pas être occupés par un seul homme ( manager, directeur sportif, journaliste, agent des joueurs, avocat à ses heures perdues, directeur de chaîne de TV, voyagiste) qui veut avoir le contrôle sur tout mais qui ignore peut-être qu’il y a des règles et des lois en dehors de la RDC.»

Affaires à suivre !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising