Connect with us

Actualité

Dossier “Matutala” : le CS Don Bosco a pris acte de la décision du TAS, mais…

Published

on

Après le dispositif rendu par le Tribunal Arbitral du Sport ( TAS) sur l’affaire qui l’opposait à l’AS VClub sur le joueur “Matutala”, le SC Don Bosco a, dans un communiqué signé par son directeur de communication, a pris acte de cette décision, et attend une décision motivée du TAS avant de se prononcer.

“Le CS Don Bosco a pris connaissance ce jour de la décision du Tribunal Arbitral du Sport TAS dans l’affaire l’opposant à l’AS Vita Club. Surpris de constater qu’un adversaire peut aligner un joueur à double identité et s’en sortir au TAS, le CS Don Bosco s’est confié à ses avocats qui ont demandé la décision motivée du TAS avant de se prononcer.”, peut-on lire dans ce communiqué.

Et d’ajouter : “Les Salésiens prennent acte que le TAS reconnait la fraude par rapport à la vraie identité du joueur et exonère le club qui a usé de la fausse identité. De façon explicite, le TAS admet que nos accusations sur lesquelles la FECOFA s’était fondée sont justes et atteste dans son dispositif que le joueur s’appelle MATUTALA ZAO réclamé par nous et non MATUTALA ZOLA utilisé par V Club. Le processus est en cours.”

En effet, convient-il de rappeler, les « Moscovites » ont été frappés la saison dernière (2020-2021) par le FECOFA pour avoir utilisé « frauduleusement » le joueur Zao Matutala. Donnant ainsi raison à Don Bosco, VClub avait donc perdu 9 points, perdant ainsi le titre de champion de la Linafoot 2021 au détriment du TP Mazembe.

Les Moscovites avaient saisi le Tribunal Arbitral des Sports (TAS) pour être rétablis dans leur droit. Ce vendredi, ce club de Kinshasa annonce avoir gagné le procès à travers une décision du juge unique.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

RDC : le taux de fourniture en électricité passe de 15℅ en 2023 à 19℅ en 2024

Published

on

En République démocratique du Congo le taux de la desserte en électricité s’élève à 19℅ en 2024. Cette précision est donnée par le ministre congolais en charge des ressources hydrauliques , Teddy Lwamba Muba.

Lors d’un briefing tenu à la Radio télévision nationale congolaise (RTNC 3) ce jeudi 18 juillet avec son collègue de la communication et médias, le ministre Lwamba a tout de même indiqué que le taux de la desserte en eau potable s’élève actuellement à 34%.

Le briefing a été consacré essentiellement aux «Priorités en matière de desserte en eau et de fourniture en électricité en République Démocratique du Congo».

En 2024, le taux de la desserte en eau potable en République démocratique du Congo s’élève à 34 % et en électricité à 19 %. Le gouvernement de la République (…) par le ministère des Ressources hydrauliques et électricité s’engage à mettre des moyens pour réussir à doubler ce taux en 5 ans “, a déclaré Teddy Lwamba Muba.

On se rappellera qu’en 2023, le Directeur général de la Regideso avait indiqué que plus de 36,1 millions de personnes étaient connectées au réseau de la Regideso, soit 35,5% sur l’échelle de 100 millions d’habitants. Ce nouveau taux avancé par le ministre a légèrement baissé par rapport à celui de 2023. (De 35,5℅ à 34℅).

En ce qui concerne l’électricité, en 2023 la RDC affichait un taux d’électrification de 15 % à l’échelle nationale avec de fortes disparités entre les villes (35 %), les zones rurales (1 %) et les zones périurbaines (moins de 5 %).

En sommes, la RDC continue à afficher un des taux d’électrification les plus bas du continent africain.

Pourtant cet immense territoire, deuxième pays le plus grand d’Afrique, représente à lui seul 8 % du potentiel hydroélectrique mondial, une source d’énergie qui constitue 95 % du mix électrique du pays.

Abritant le plus grand fleuve du continent et le deuxième du monde après l’Amazonie en débit interannuel moyen, la RDC pâtit toutefois d’une faible capacité installée (moins de 3 000 mégawatts, dont la moitié est inexploitée par défaut de maintenance), et de l’absence de réseau de distribution intégré à l’échelle nationale.

Willy Theway/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte