Connect with us

À la Une

Covid-19 : RDC et Tunisie rapatrient leurs ressortissants respectifs ce 22 mai

Published

on

Bouzekri Rmili, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République tunisienne à Kinshasa, s’est entretenu, ce lundi 18 mai 2020, avec la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza au sujet des possibilités de rapatriement des ressortissants de ceux pays bloqués dans leurs capitales respectives à cause de la pandémie du covid-19.

” Il est question du rapatriement des réssortissants Congolais qui sont en Tunisie, et nous avons des réssortissants Tunisiens qui sont ici en RDC; Nous avons parlé de la possibilité d’évacuer les Congolais qui sont en Tunisie”, a déclaré le diplomate à l’issue de l’entrevue.

Puis d’ajouter : ” Comme vous le savez le Chef de l’Etat congolais a promis à ses réssortissants qui sont bloqués un peu partout dans le monde, de les rapatrier ici en RDC, j’ai exprim, à Madame la Ministre d’Etat, tout notre soutien et nous allons faire ce rapatriement. Il y aura un vol ce 22 mai 2020, de la compagnie aérienne tunisienne et nous sommes à la disposition de nos frères et soeurs de la RDC”, a révélé l’ambassadeur Rmili.

Notons que la RDC poursuit ses opérations de rapatriement de ses fils et filles bloqués à l’etranger à cause de la pandémie. Après Paris, Dubaï, Abidjan, Brazzaville et autres Addis-Abeba, d’autres pays ( Turquie et Afrique du Sud) sont déjà dans la ligne de mire des services du ministère des Affaires étrangères.

Se refusant de faire, pour le moment, le bilan, la cheffe de la diplomatie congolaise a expliqué que ” nous sommes encore en pleine action et loin d’avoir terminé”. “Je crois que nous allons nous exprimer quand nous allons satisfaire nos compatriotes qui sont en Turquie et ceux qui sont en Afrique du Sud. Pour l’Afrique du Sud, c’est quasiment réglé et ce sera vraisemblablement pour cette semaine. Pour la Turquie c’est ça le vrai casse-tête. Je le dis parce que je crois que nos compatriotes qui sont en Turquie m’ont plusieurs fois appelée. Jusqu’à présent nous sommes encore entrain de chercher des voies et moyens pour voir comment les aider à revenir au pays comme tous les autres compatriotes”, a-t-elle rassuré.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET