Connect with us

non classé

Covid-19 : Kinshasa dans la psychose du « Confinement total » !

Published

on

 

À quelques heures du « Confinement total » annoncé par le numéro un de la ville province de Kinshasa pour isoler les cas infectés et mettre fin à la contagion du coronavirus, il s’observe une panique dans plusieurs communes.

Boutiques, pharmacies, maisons de vente des vivres frais et autres sont envahis par la population qui veut à tout prix s’approvisionner en prévision des quatre premiers jours de ce confinement total.

Des observateurs rapportent aussi que plusieurs taxis et véhicules privés continuent de quitter le centre-ville totalement chargés des sacs de braises, farines de maïs, froment, manioc, etc.

Si certains ont la chance de s’approvisionner, d’autres par contre ne savent à quel saint se vouer face à leurs maigres moyens de vivre.

Une maman de près de 60 ans a fait savoir à CONGOPROFOND.NET qu’elle n’arrivera pas à tenir quatre jours à la maison car  » déjà son petit commerce de vente de pains est fermé ». Après quatre jours de confinement, ajoute-t-elle, elle aura épuisé tout son capital.

Autre casse-tête des Kinois, c’est l’approvisionnement en eau de la Régideso.

À travers les rues, on constate de longues files à la recherche de ce précieux liquide.

Dans certains quartiers, on l’a simplement surnommée « femme de nuit », car n’arrivant qu’entre minuit et 4 heures du matin.

Face à cette situation un habitant s’indigne : « L’eau ne coule pas au robinet il y a déjà trois jours et demain si le quartier voisin est desservi, on ne saura pas sortir et comment on va vivre. Nous prions que Dieu nous fasse grâce que l’eau coule même au quartier voisin pour qu’on en réserve. Sinon c’est la mort qui nous attend ».

Pour rappel, le gouverneur de la ville Gentiny Ngobila a signé un arrêté pour le confinement total sur l’ensemble de sa juridiction, mesures allant dans le sens de l’État d’urgence proclamé par le président de la République pour éviter la propagation rapide du coronavirus. Cependant, les Kinois viennent d’apprendre que cette décision est suspendue, voire reportée à une date ultérieure.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

non classé

Prétendu détournement des fonds à la RTNC : le cabinet Muyaya éclaire l’opinion

Published

on

Le cabinet du ministre de la Communication et médias Patrick Muyaya a, dans une mise au point, fait part de son indignation face à des informations relayées par certains médias, sans vérification à la source, sur un prétendu détournement de 18 millions de dollars de la Radiotélévision nationale Congolaise (RTNC).

Selon le cabinet du ministre, « les officines diaboliques contre le Président de la République démocratique du Congo continuent leur sale besogne, celui de ternir l’image du Gouvernement. Leur récente parade touche l’un des  »warriors », et pas le moindre, en la personne de Monsieur Patrick Muyaya Katembwe. Ce pamphlet accuse à tort, sans éléments de preuves, le Cabinet Muyaya d’avoir détourné 18 millions Usd destinés à la modernisation du site de la RTNC et renouvellement de son outil de travail, que ces fonds se retrouveraient entre les mains des fournisseurs sans appels d’offres, que la DGCMP n’ait pas donnée un Avis de Non Objection (ANO), que le Ministre de la Communication et Médias, Porte-Parole du Gouvernement, aurait donné à son Dircab 7 millions de dollars en cash et par la même occasion il aurait soutiré 11 millions des dollars restant », peut-on lire dans cette mise au point.

Face à ces accusations, le cabinet du ministre de la communication et médias a estimé judicieux de donner des réponses simples et claires contre ces affabulations :

1. Il n’a jamais été question d’un contrat de 18 millions de Dollars américains entre la RTNC et un quelconque partenaire, par conséquent, l’Etat congolais n’a jamais déboursé une somme de 18 millions de Dollars américains pour la modernisation de la RTNC.

2. Par contre, le projet de modernisation de la RTNC est sujet à un Contrat, N°15/06/022 intitulé « Collecte de la redevance des appareils récepteurs d’émissions audiovisuelles, acquisitions du matériel et réhabilitation de certaines infrastructures de la RTNC ».

3. Ce contrat a suivi toutes les étapes, notamment :

– L’avis du Conseil d’Administration de la RTNC en 2021, celui d’entamer la procédure légale et règlementaire en matière de passation des marchés publics ;

– L’obtention de deux documents à la DGCMP, à savoir, l’Autorisation spéciale N°1055/DGCMP/DG/DCP/D4/KL/2022 du 8 juin 2022, ainsi que l’Avis de Non Objection N°1056/DGCMP/DG/DCP/D4/BNJ/2022 du 10 juin 2022.

Cependant, il est important de rappeler que dans le contrat ci-haut cité, les partenaires préfinancent le contrat sur fonds propre, avec l’objectif de se faire rembourser le cout d’investissement à travers l’optimisation de la collecte de la redevance de la RTNC.

Il est clair qu’après cette lecture, que ces pourfendeurs comprendront qu’aucun fonds n’a été détourné.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising