Connect with us

À la Une

Coronavirus : ” Mungwa ya Basenzi ” et ” Bodisa”, la recette des chefs coutumiers pour vaincre la pandémie

Published

on

 

Les chefs coutumiers, réunis au sein de l’Alliance des autorités traditionnelles du Congo ( ANATC), ont présenté, ce lundi 23 mars 2020 à leur siège social à Gombe, la procédure ancestrale pour ” créer un bouclier contre l'”esprit diabolique” de coronavirus.

Par l’entremise de leur secrétaire général, Sa Majesté Mfumu Difima Ntinu, ils ont recommandé à tous les Congolais de remplir un saut d’eau chaude de douche et d’immerger quelques poussières de ” bodisa “( Pierre Noire Ancestrale servant d’exorcisme). ” Se laver entièrement tout le corps dénudé. Attention, cette eau n’est pas à boire”, a fait savoir Sa Majesté Mfumu Difima.

Après la douche, poursuit-il, il faut prendre, par son doigt, une dose du sel des ancêtres, connu sous le nom de ” Mungwa ya Basenzi ” ou ” Mungua ya Bokoko” , l’étaler et l’imbiber sur toute la langue comme un bonbon, puis le laisser imbiber votre gorge. ” Nous voudrions inviter le Dr Muyembe à s’approprier ce produit de la médecine congolaise pour déceler ses vertus afin d’être étudié et si possible être utilisé par la médecine occidentale…”, a martelé ce responsable de l’Anatc.

Lire aussi: 

Coronavirus : que dire à son enfant selon sa tranche d’ âge?

Somme toute, les chefs coutumiers ont sollicité, ce lundi, l’implication et la coordination directe du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, 1er chef coutumier national, pour des cérémonies ancestrales appropriées pour vaincre cette pandémie, comme ils l’ont fait avec la neutralisation du virus d’Ebola à l’Equateur, au Nord-Kivu et à Mambasa, sous la bénédiction du président de la République, de l’ex Premier ministre, de l’ex ministre de la Santé et de l’ex gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

error:
%d blogueurs aiment cette page :