Connect with us

À la Une

Congo/Brazza : Verckys Kiamwangana Mateta reçoit le Prix de l’Immortel 2019

Published

on

La cérémonie de distinction a eu lieu le week-end dernier à Brazzaville au cours de la 3è édition de la soirée des mérites organisée par le comité Miss Mamas kilos que dirige Rosine Asmékang.
Verckys Kiamwangana Mateta a reçu ce Prix pour avoir marqué la musique des deux rives du fleuve Congo. Il s’est réjoui de cette distinction des Mamas Kilos qui, selon lui, ont fait des recherches pour découvrir ses œuvres. Il a remercié ces femmes vaillantes qui honorent les « grosses » dames d’Afrique lors des l’élection de Miss Mamas Kilos.

Aussi, a-t-il fait savoir après l’interprétation de sa chanson “Nzambe nakomitunaka” (Posso moyindo ewuta ko wapi?), qu’il a été excommunié de l’église catholique à cause de cette oeuvre. Il avait reçu une lettre de révocation signée par le Pape. Une décision à cause de laquelle « j’avais souffert pendant des mois », a-t-il rappelé avec nostalgie.

Il n’était pas seul dans à être récompensé dans cette catégorie. Il y a eu aussi Nganga Edo, le patriarche de la musique congolaise, âgé aujourd’hui de 86 ans et président de l’orchestre les Bantous de la capitale. L’orchestre monumental de l’autre rive qui va célébrer ses 60 ans le 15 août 2019 à Brazzaville.

«Je me suis imposé une discipline artistique depuis que j’ai été cofondateur de l’orchestre Ok Jazz. J’ai fait de même avec les Bantous de la capitale. J’ai imposé une méthode à cet orchestre qui célèbre le 15 août prochain les 60 ans de son existence », a indiqué le patriarche de la musique congolaise, Nganga Edo âgé de 86 ans.

Emporté par la joie que suscitait cette marque de reconnaissance, il a sollicité l’aide, le soutien de l’assistance pour l’organisation de cet anniversaire qu’il souhaite réussi.

Charles Mbuta Muntu, député de la commune de Ngaba dans la ville de Kinshasa, capitale de la RD Congo, a pris l’engagement de les soutenir dans cette célébration. Il a promis de les recevoir à Kinshasa dans les jours à venir. Il a reçu lui-même le Prix de l’excellence : « C’est la consécration de beaucoup d’effort et de sacrifice », a-t-il reconnu.

Prenant la parole, Rosine Asmékang a remercié l’assistance qui continue de lui faire confiance. Seulement, elle a regretté que l’organisation des cérémonies de ce gabarit ne soit pas toujours facile. « Il y a trop de contre-temps avec les musiciens. Quand tu les appelles, ils te disent : je suis à Dubaï, en France… Mais je suis contente de savoir que Roga-Roga est parmi nous ce soir », a-t-elle déclaré en substance.

Roga-Roga, président d’Extra-Musica, s’est vu décerner le Prix de meilleur artiste 2018. Il s’est dit très ému.
« Quand on travaille comme un Terminator et on arrive à avoir ce qu’on veut, c’est ça la meilleure des choses. Et le prix que je viens de recevoir prouve que nous avons travaillé. Ça veut aussi dire que le Congo en général, les fanatiques en particulier, ne nous ont pas soutenu pour rien. Cela me pousse à dire simplement quatre à zéro », a déclaré l’artiste.

Celui-ci, rappelons-le, n’est pas à sa dernière récompense. Roga-Roga est rentré récemment de Yaoundé (Cameroun) où il a été sacré meilleur artiste Afrique centrale 2018 lors de la 12è édition de la manifestation culturelle du 9 mars dernier.
Parmi les récompensés, il y a eu également Bébert Etou qui a eu le Prix de manager. Certes satisfait de la récompense, mais il a dit son regret avec le décès de Simaro Massiya en France à l’âge de 81 ans. Il a salué la mémoire de ce dernier à travers les œuvres ayant marqué sa carrière artistique à travers le monde.

Roga-Roga et lui ont dû quitter Brazzaville le lendemain pour Kinshasa pour aller présenter leurs condoléances à la famille du disparu.

L’émission “Tam-Tam” de Médard Milandou, conseiller technique du président de la République, a eu le Prix d’honneur.

Lors de cette récompense, il y a eu six catégories de Prix pour 19 récipiendaires. Il s’est agi, entre autres, des Prix de l’innovation, de l’entreprise, de l’excellence…

La soirée a été clôturée par un bal dansant des miss Mamas Kilos. De noire vêtues, avec des corps charnus, elles ont exhibé des pas de danse sous l’animation de l’orchestre Bana Béa retenu pour agrémenter la soirée.

Achille Schillains, CONGOPROFOND.NET/Correspondant à Brazzaville


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Mines : Kibali aux commandes de la création de valeur durable

Published

on

 L’investissement de la mine d’or de Kibali en République Démocratique du Congo dépasse maintenant $4 milliards et a créé une économie régionale florissante dans une région reculée du pays grâce à des partenariats avec des entrepreneurs locaux bénéficiant d’un encadrement, à l’amélioration des communautés d’accueil et à la modernisation des infrastructures essentielles.

Lors d’un point de presse ce mardi 5 juillet, Mark Bristow, Président et Directeur Général de Barrick, a déclaré que Kibali n’était pas seulement la plus grande mine d’or d’Afrique, mais aussi un leader mondial en matière d’automatisation, d’initiatives de durabilité, d’énergie propre et de formation professionnelle.

« Grâce à la politique de Barrick en matière d’emploi et de promotion au niveau local, 94% de la main-d’œuvre de Kibali, y compris sa direction, sont des ressortissants congolais. Aujourd’hui, Barrick fait également la promotion de l’emploi des femmes dans l’industrie minière, traditionnellement dominée par les hommes, grâce à des campagnes de recrutement ciblées et à des programmes de développement conçus pour les préparer à des carrières enrichissantes à tous les niveaux de l’organisation, », a-t-il ajouté.

Kibali est en bonne voie pour atteindre ses objectifs de production pour l’année et a de nouveau enregistré un trimestre sans accident avec perte de poste. Ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale atténuent l’impact de la hausse des prix du carburant et réduisent considérablement l’empreinte carbone de la mine. Selon Bristow, les centrales ont été construites bien avant que le changement climatique ne devienne une question prioritaire, ce qui démontre l’engagement de longue date de Barrick en faveur de la durabilité dans toutes ses activités.

Les réserves d’or de Kibali ont augmenté, remplaçant les quantités exploitées durant les trois dernières années, et le forage de conversion en cours devrait poursuivre cette tendance, malgré une production supérieure à 5.7Moz d’or à ce jour1. L’exploration en cours offre de nouvelles opportunités de croissance avec un potentiel d’accroissement de la base des ressources minérales au-delà de l’étude de faisabilité initiale.

Les projets locaux de durabilité comprennent la construction d’une ferme aquaponique de classe mondiale et celle d’un centre de formation professionnelle et technique pour promouvoir le renforcement des capacités au sein de la communauté. Suite à son approbation par le gouvernement, la mise en œuvre du mécanisme de cahier des charges a pu commencer. Il s’ajoutera à l’engagement actuel d’investir 0.3% du chiffre d’affaires dans des projets communautaires identifiés en consultation avec les comités de développement communautaire de la mine.

Kibali continue également à investir dans l’avenir de la biodiversité africaine en soutenant le parc national de la Garamba, qui a vu une augmentation substantielle de la population de girafes et la quasi-élimination du braconnage des éléphants. Elle parraine également un projet de réintroduction du rhinocéros blanc dans le parc, ce qui est essentiel dans la campagne à long terme de protection de cette espèce menacée.

« Le parcours de Kibali a créé une valeur énorme pour toutes ses parties prenantes et constitue un exemple remarquable de ce que les partenariats mutuellement bénéfiques peuvent accomplir. Sa grande réserve en or signifie qu’elle a un long avenir devant elle en tant que moteur de la croissance économique et du développement communautaire, » a déclaré Bristow.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising