Connect with us

Actualité

Congo Brazza/ Douanes congolaise: Passation de consignes, Jean Alfred Onanga félicite son successeur.

Published

on

 

Le message du directeur général des douanes et des droits indirects sortant le général Jean Alfred Onanga lors de la cérémonie de passation de consignes entre lui et l’entrant, Guénolé Mbongo Koumou qui s’est déroulée à Brazzaville, en présence du directeur de cabinet du ministre des finances, Henri Loundou, a porté sur des félicitations à son successeur.

C’est dans une atmosphère de convivialité que cette cérémonie s’est déroulée. Jean Alfred Onanga d’un air détendu a salué la nomination de Guénolé Mbongo Koumou à la tête de la direction générale des douanes. Après avoir rendu grâce au seigneur en reconnaissant ses bienfaits, il a exprimé ses sentiments de remerciements et de souhait.

«J’exprime avec toute la reconnaissance et la gratitude qu’il sied, des remerciements, au président de la République, chef de l’Etat, son excellence monsieur Denis Sassou-N’Guesso, à qui il est revenu, un jour, l’initiative de confier à ma modeste personne, la responsabilité de diriger notre régalienne administration. Ces remerciements sont d’autant plus sincères que, plus de treize années durant, j’ai bénéficié d’une confiance, sans cesse renouvelée », a-t-il indiqué.

Des remerciements qu’il a aussi adressés à ses collaborateurs dont il a reconnu le travail et leur complicité dans l’exercice de son mandat. Il s’est réjoui de l’esprit d’équipe qui a existé entre eux durant son passage à la tête de la direction des douanes et des droits indirects.

«Le succès d’une équipe ne peut être créé par une seule personne mais par une équipe qui se réunit comme une seule personne », a reconnu Jean  Alfred Onanga.

Après avoir réitéré les mêmes remerciements aux membres de sa famille pour avoir accepté bon gré, mal gré, les longues périodes d’absence dues à l’exercice de ses fonctions, il a enfin félicité son successeur pour sa promotion à qui il a formulé des souhaits de succès, à la tête de cette administration.

«Bon vent, monsieur le directeur général, et que tous mes vœux vous accompagnent », a conclu Onanga.

Achille Schillains, CONGOPROFOND.NET/Correspondant à Brazzaville 

%d blogueurs aiment cette page :