K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

CAN 2019/Objectif : “Quand les joueurs sont de ce niveau-là , qu’est ce qu’on peut se donner comme objectif ?” (Florent Ibenge)

Published

on

 

Qualifiés pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Égypte 2019, les léopards de la République démocratique du Congo ne connaissent pas jusque-là avec quels objectifs ils se rendront au pays des pharaons.

Puisque jusqu’à présent, le sélectionneur n’a pas encore de contrat, d’où la difficulté de savoir quels seront les objectifs assignés par ce dernier, si jamais il arrivait à décrocher un nouveau contrat à la tête du staff technique de notre onze national.

Des joueurs à l’entraîneur en passant par l’État congolais, chacun donne ses objectifs qui jusque-là ne sont pas semblables.

Au cours d’une longue interview accordée le dimanche 07 avril dernier à notre confrère Thierry Kambundi de la Radio Top Congo, le sélectionneur principal des léopards a estimé que c’est difficile d’aller gagner cette CAN égyptienne puisque ses joueurs ne sont pas de haut niveau :

“Normalement, ce n’est pas l’entraîneur qui donne les objectifs. On donne des objectifs à l’entraîneur, mais des objectifs réalistes. Nos joueurs sont […] ; quand les joueurs sont de ce niveau-là qu’est ce qu’on peut se donner comme objectif ? Il ne faut pas mettre une pression pour rien, on y va pour faire le mieux possible.” A déclaré Jean Florent Ibenge

À entendre parler Florent Ibenge, les sportifs avertis disent que le sélectionneur national de la RDC a déjà fait savoir que la RDC ne gagnera pas cette CAN puisqu’il n’a pas les joueurs de haut niveau. Alors que sur les mêmes ondes de la radio Top Congo, le secrétaire général aux sports et loisirs, Barthélémy Okito a parlé au nom de l’Etat que le staff technique des léopards va d’ici peu signer un contrat avec pour d’objectif principal de gagner la CAN :

“Nous devons couvrir pendant le quatre mois, si on gagne la coupe, on peut ajouter, mais c’est un contrat d’objectif qu’il va signer. L’objectif principal, c’est d’aller prendre la coupe. Nous, nous voulons la coupe. Quand on vous donne cet objectif, vous devez tenir compte de ça dans votre sélection ” a conclu le secrétaire général aux sports.

 

Les réactions ne sont pas seulement de deux personnalités cités ci-haut, juste après la qualification de cette équipe nationale congolaise devant le Liberia, le 24 mars dernier (1-0), l’attaquant vedette de la RDC Cedric Bakambu s’est confié chez nos amis de CANAL + où il a aussi donné ses objectifs pour cette CAN :

“On ira avec beaucoup d’ambitions. Il ne faut pas se cacher, pourquoi pas le titre. On joue une compétition pour être le meilleur. On y va pour gagner… C’est clair qu’on a un bon potentiel offensif. On peut marquer à tout moment. C’est ce qui fait notre force. Mais il faut qu’on travaille encore plus justement pour la CAN. On n’est bien armés… on a vécu pas mal de choses ensemble. Je pense que cette CAN (Égypte 2019 NDLR… ) peut être en quelque sorte, la CAN de révélation pour notre génération” a dit Cédric Bakambu

Dans la même logique, le capitaine de cette sélection congolaise, Youssouf Mulumbu s’est aussi confié de la même façon que son coéquipier :

“La RDC ira avec des ambitions élevées puisque la dernière CAN, on a très bien figuré. Maintenant, il va falloir travailler parce qu’on a vu que c’était dur. Puis on ira comme favoris et on verra comment ça va se passer pour nous.”

S’il faut analyser tous ces propos, c’est donc paradoxal puisque les avis sont contraires et les congolais restent jusque-là perplexes pour cette CAN qui ouvrira ses portes le 21 juins 2019 au Caire en Égypte.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

L’shi : Janet Kabila, Katumbi, Muyambo, Kyabula, Lunda Bululu, Serge Konde, etc. à l’ouverture du Forum sur l’unité et la réconciliation des Katangais

Published

on

A l’initiative de l’archevêque de Lubumbashi, Fulgence Muteba Mugalu,  les travaux du Forum sur l’unité et la réconciliation des Katangais ont été ouverts ce mardi 17 mai 2022 dans la capitale cuprifere. A en croire les organisateurs, ces assises portent essentiellement sur la réconciliation des leaders Katangais pour le développement et l’unité de l’espace Grand Katanga.

Dans son discours d’ouverture, le visionnaire a fait voir que cette réconciliation n’a pas une connotation politique dans la mesure ou elle met ensemble tous les leaders dans leurs diversités pour un développement harmonieux du Grand Katanga.

Pour lui, ce forum de réconciliation et de l’unité des Katangais posera une nouvelle base solide pour la collaboration des quatre provinces du Grand Katanga afin que la population profite les avantages des richesses du Grand Katanga.

D’après nos sources sur place, ce forum, qui se vœu apolitique, réunit plutôt en grande majorité les acteurs politiques qui vivaient, hier, comme chiens et chats.

Parmi les participants, nous retrouvons : Jacques Kyabula Katwe, gouverneur du Haut Katanga; Moïse Katumbi, président de “Ensemble pour la République”; Serge Chembo Nkonde, ministre national des Sports et Loisirs; Janet Kabila, députée nationale et jumelle au sénateur à vie Joseph Kabila; Francine MUYUMBA, sénatrice, Lunda Bululu, Premier ministre honoraire, Jean Claude Muyambo, membre de l’Union Sacrée et président du SCODE, etc.

Des sources contactées par CONGOPROFOND.NET confirment non seulement la contribution de Joseph Kabila à ces assises, mais annoncent également sa participation à la clôture de ces assises, après son contrôle médical en Afrique du Sud.

Notons que ce Forum sur la réconciliation des Katangais ferme ses portes ce jeudi 19 mai 2022 toujours à Lubumbashi. Elles sont placées sous le thème : “Frères Sœurs un jour, frères et sœurs toujours !”

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising