Connect with us

À la Une

Cachot clandestin : la DGM dément !

Published

on

La Direction Cénérale de Migration, DGM en sigle, tient à fixer I’opinion nationale et internationale qu’elle est un service public de I’Etat en charge, notamment, de Ia Police des frontières et des étrangers. Comme tout service d’immigration, elle dispose des centres de détention administrative et de transit des migrants en situation d’irrégularité de séjour.

La DGM, en tant que service chargé de I’application de la loi, est respectueuse de cette dernière, particulièrement en ce qui concerne le respect de la personne humaine, y compris celui de la dignilé des étrangers en irrégularité de séjour et en instance d’être reconduite à la frontière.

La DGM ne dispose pas des cachots clandestins et n’en a jamais disposés.

La DGM déplore la mauvaise interprétation faite dans les médias en rapport avec la visite d’inspection de son Excellence Monsieur le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’lntérieur, Sécurité et Affaires Coutumières, en date du 18 novembre 2O2O, dans les installations de la DGM, précisément au Centre de Transit situé sur I’avenue du Haut-Commandement, site destiné à abriter le futur siège de la DGM.

La DGM réitère son engagement à accompagner Ie Chef de I’Etat dans la restauration de I’Etat de droit qui, loin dl’être un simple slogan, est véritablement au centre de son action.

 

Fait à Kinshasa, le 19 novembre-2O2O

Roland Kashwantale Chihoza