Connect with us

À la Une

Butembo: Fayulu se déclare «président élu par le peuple congolais»

Published

on

 

Le candidat malheureux à l’élection présidentielle du 30 decembre 2018 en RDC, Martin Fayulu Madidi, a tenu un meeting populaire ce vendredi 15 février 2019 en ville de Butembo dans la province du Nord-Kivu.

 

Il affirme avoir été élu par le peuple congolais à l’élection présidentielle de 2019, et parle d’un coup d’État orchestré par les organisateurs des élections.

 

«Le peuple a voté Fayulu et ils ont fait un coup d’État. Le peuple congolais n’acceptera pas ce coup d’État. Il ne faut pas donner raison à ces gens-là…», a dit Fayulu devant ses partisans ce vendredi.

 

Il s’est dit content de revoir la population de la ville de Butembo, mais reconnaît que cette ville n’a pas participé aux élections du 30 décembre 2018.

 

«Je sais que vous n’avez pas encore choisi. Mais quand vous vous allez voter, vous allez voter qui comme président?», a-t-il interrogé la foule qui repondait en ne citant que le nom de Fayulu.

Il en a appelé à la population à participer à l’éradication de la maladie à virus Ebola en observant les règles d’hygiène.

Le candidat malheureux à la présidentielle de 2018 compte ensuite échanger avec la notabilité locale en ville de Butembo ce samedi. Il pourra se rendre dimanche en ville de Beni, selon les sources proche de la coalition Lamuka avant d’aller en ville de Goma lundi prochain.

Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :