Dev Solaire

Connect with us

À la Une

Boxe : Junior Makabu défend sa ceinture en novembre à Kinshasa

Published

on

7 mois après son sacre comme champion du monde de WBC, Junior Ilunga Makabu procédera à la défense volontaire de sa ceinture au mois de novembre 2020 à Kinshasa face à un adversaire qui est, jusque-là, inconnu.

Cette annonce a été faite, ce mardi 08 septembre, au cours d’un point de presse que le pugiliste a tenu à l’espace El Africano. À ses côtés, son promoteur, Ferdinand Ilunga Luyoyo.

“Je dois défendre ma ceinture pour ne pas être déclassé dans le classement de la WBC. Le ministre nous a promis que tout se passe bien. Bientôt, je vais aller au camp d’entraînement.
Dieu nous a fait grâce d’arriver à ce niveau d’organiser un championnat du monde ici au pays avec un Congolais dans le ring, contrairement à celui d’Ali et Foreman”
, explique Junior Makabu, qui a, par la suite, fait une promesse de remporter encore son prochain combat pour faire plaisir et honneur à son pays.

Sans cette défense de titre accordée par la WBC, Junior Makabu aurait dû encore attendre de longs mois que ses principaux challengers s’affrontent. À la place, le Congolais va choisir un adversaire parmi les 10 meilleurs combattants de sa catégorie de poids.

Dans cette conférence de presse, le roi des lourds-légers de la WBC est revenu également sur son combat qu’il a livré face au Polonais le 31 janvier dernier au Shark Club à Kinshasa.

“Le combat que j’ai eu à faire face au Polonais ce n’était facile. J’ai souffert au camp d’entraînement pour m’adjuger de ce titre. J’avais doublé mon temps de préparation. Je n’avais pas de choix, je devais faire des sacrifices pour que la ceinture reste au pays”, a-t-il rappelé.

De son côté, le président de la Fédération Congolaise de boxe, mais également promoteur de Junior Makabu, Ferdinand Ilunga Luyoyo, a remercié le chef de l’État pour son implication pour que ce championnat du monde soit organisé à Kinshasa, espérant également que le numéro de la République fasse la même chose pour que Makabu garde sa ceinture.

“Cette ceinture est un plus, non seulement pour la Fédération mais également pour le pays. Vous êtes sans ignorer avant notre avènement la boxe était très loin, aujourd’hui nous sommes premier au monde. Ça fait parti des prestiges de notre pays. Nous remercions vraiment le président de la République pour son implication. Sans lui, Junior n’allait pas monter sur le ring. Il a intervenu personnellement pour que ce championnat du monde ait lieu au Congo. Nous espérons que ça sera également le cas pour la défense de cette ceinture au mois novembre”, a-t-il fait savoir à la presse.

Le président de la Fédération a évoqué aussi les préparatifs des Léopards boxe qui courent derrière des qualifications pour les Jeux Olympique de Tokyo.

Signalons que l’athlète Tshama est jusqu’ici l’unique congolais qualifié pour ces jeux. Il devrait également suivre Junior Ilunga Makabu en Roumanie pour se préparer.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :