K-WA Advertising

Connect with us

Actualité

Beni : nouveau carnage des Adf à Ntombi, 5 victimes

Published

on

Le carnage dont il est question a été perpétré entre 10h45 et 11h30 locale le matin de jeudi 28 mai courant.

En effet, les terroristes ADF/MTM qui se sont infiltrés à NTOMBI/MAMBABIO (Groupement des BAMBUBA-KISIKI, en Secteur de BENI-MBAU, à environs 46km nord-ouest de la Ville de BENI) y ont tué sauvagement 5 civils. Les assaillants ont par ailleurs incendié 2 motos avant de se volatiliser dans la nature.

Selon les sources du CEPADHO, les victimes tuées sont des hommes, des habitants du village de MAY-MOYA, membres de trois familles qui étaient ici pour des activités champêtres. Les corps des illustres disparus ont été levés du lieu de drame pour MAY-MOYA le soir de ce jeudi.

Pendant ce temps, le Cepadho a été alertée de la découverte le même jeudi d’un autre corps sans vie à MANZANZABA, dans le même Groupement. Il s’agit d’une autre victime décapitée par les ADF mercredi 27 mai courant.

Les massacres de NTOMBI/MAMBABIO amènent à 642 les civils massacrés par les ADF, en représailles aux offensives de grande envergure lancée contre eux par les FARDC depuis le 30 octobre 2019. Parmi ces victimes plus ou moins 521 sont du territoire de BENI.

Eu égard à l’ampleur de la menace, l’Ong en appelle à l’implication personnelle du Président de la République pour réévaluer urgemment les Opérations Sukola1. Cela en vue de leur adaptation à la taille de l’ennemi.
La furie des ADF, à la base de la tragédie à laquelle on fait face en territoires de BENI et d’IRUMU, doit être immédiatement arrêtée.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

RDC : Déjà en ordre de bataille, le MCU Civuila Ilunga pose une condition pour soutenir Fatshi en 2023 !

Published

on

Ouverts le samedi 14 mai, les États-généraux du Mouvement des Congolais Unis (MCU) se poursuivent ce lundi 16 mai 2022 à Kinshasa. Y prennent part, les cadres inter-federeaux, fédéraux et nationaux de cette formation politique membre de l’Union Sacrée.

À l’ouverture de ces assises Jean-Paul Civuila Ilunga a invité les participants de son parti à abattre un travail de fond, en mettant un accent particulier sur les élections générales prévues en 2023. Pour le numéro 1 du MCU, ces assises seront porteuses d’une vision claire sur le processus électoral de 2023 et annonceront un programme ambitieux de ce parti pour les élections à venir.

S’agissant du candidat à la présidence de 2023, Jean-Paul Civuila pose une condition pour soutenir l’actuel président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi, à l’élection présidentielle de 2023. Pour lui, le MCU soutiendra la candidature de Félix Antoine Tshisekedi à la seule condition qu’il soit ” Indépendant”. ” S’il est candidat de l’UDPS, le MCU présentera son propre candidat !”, a-t-il souligné.

Concernant l’actualité politique nationale, le patron du MCU est revenu sur le bilan du premier ministre SAMA LUKONDE. Tout en le jugeant négatif, il a demandé haut et fort sa démission et celle de son gouvernement.

Fidèle à son cheval de bataille, Jean-Paul Civuila a réiteré son appel au président Tshisekedi, lui demandant de se débarrasser de ses amis dans son entourage. ” Je voudrais revenir sur une situation avant de passer à un autre point. Ce pays ne peut être dirigé, si le président ne nous écoute pas. Nous avons parlé du Premier ministre, nous avons parlé de l’entourage du président…”, souligne-t-il.

A travers ces États généraux, convient-il de souligner, le MCU se met en ordre de bataille et démontre sa détermination de participer aux élections 2023 avec sérénité pour une victoire.

Notons que ces assises prendront fin ce mardi 17 mai à Kinshasa.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising