mbet

Connect with us

À la Une

59 ans du Congo/Brazza : Sassou invite ses compatriotes à privilégier le travail pour mobiliser les richesses

Published

on

 

Le chef de l’Etat congolais a mis l’accent sur le travail, une des valeurs de la République, autant qu’il a martelé sur la volonté du Congo d’arrimer son développement à la lutte pour la préservation de l’environnement.

Dans un message de près de 20 minutes, Denis Sassou N’Guesso s’est félicité des festivités du 59ème anniversaire de l’indépendance nationale.

En perspective du 60ème anniversaire de son pays, le président de la République a invité à une réflexion qui, pour lui, s’impose afin que « ce référentiel des 60 ans d’indépendance soit célébré dans la dignité, au rythme de la relance de notre économie et au profit du mieux-être collectif », a rapporté le media ALWIHDAINFO.COM.

La conclusion de l’accord entre le Congo et le FMI a également occupé une place de choix dans le message du chef de l’Etat, pour qui, ce programme triennal de réformes vise à améliorer la situation financière de l’économie congolaise. Il s’agit d’un objectif dont l’atteinte n’est pas une finalité, mais un nouvel appel à la mobilisation et à un engament sans faille, a-t-il martelé.

Denis Sassou N’Guesso attribue aussi l’issue heureuse des négociations entre le Congo le FMI au comportement louable de ses concitoyens dont il a salué le sens élevé de patriotisme et de responsabilité et l’adhésion au processus engagé.

Par ailleurs, le chef de l’Etat a pris acte de l’annonce relative à la découverte des hydrocarbures dans le département de la Cuvette, en exprimant sa confiance dans le permis Ngoki qui pourrait rendre possible la mise en valeur du gisement ainsi découvert, à la périphérie des zones humides, sans pour autant enfreindre l’obligation de protéger les tourbières localisées dans ces zones.

Mais le président congolais a, également, attiré l’attention de ses compatriotes sur le fait que « l’issue fructueuse du processus d’exploration pétrolière » ne devrait pas détourner leur attention sur leur principal axe d’effort qui est la diversification de leur économie. Pour lui, en effet, l’économie congolaise « s’inscrira durablement dans l’axe d’une croissance soutenue et du développement ».

La mise en place des zones économiques spéciales tirera tout son intérêt de la revitalisation espérés des secteurs productifs, tels les mines, la forêt, l’agriculture, l’industrie, le tourisme et le numérique, a poursuivi Denis Sassou N’Guesso.

Il a annoncé deux rendez-vous internationaux que le Congo va accueillir courant 2019. Il s’agit de la 5ème édition du forum « Investir en Afrique » qui constitue, a-t-il dit, « un grand moment de réflexion sur la coopération sino-africaine » et de la tenue imminente à Brazzaville de la 69ème session du comité régional de l’OMS.

Le chef de l’Etat a remercié le peuple congolais pour son élan de cœur et de raison, « sans lequel les avancées actuelles n’auraient guère été réalisées ».

Pour lui, « la multiplication des signaux cumulatifs et rassurants légitime, à juste titre, notre appel renouvelé à l’espérance et à l’optimisme, au bénéfice du Congo Éternel ». Aussi, a-t-il renouvelé ses orientations sur la consolidation de la paix, la stabilité des institutions, le renforcement de la gouvernance, la diversification de l’économie, le bon voisinage et la coopération au service du développement.

CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising