Connect with us

À la Une

Assemblée nationale : le projet de loi des Finances rectificative de l’exercice 2020 déclaré recevable sans débat

Published

on

L’assemblée nationale a déclaré recevable la loi des Finances rectificative de l’exercice 2020 et l’a envoyée à la commission Ecofin. Ce, après l’intervention du Vice-Premier Ministre, Ministre du Budget Jean-Baudouin Mayo, représentant le Premier Ministre et Chef du Gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Prenant la parole à la suite de ce discours, dans le cadre d’une motion incidentielle, Henri Thomas Lokondo a fait savoir à la plénière qu’au regard du temps qui reste aux élus nationaux pour clôturer la session budgétaire de septembre, recourir au débat d’un projet de loi qui expire dans deux mois n’est pas intéressant.

“Déclarons recevable le projet de loi de Finances rectificative 2020. Nous l’envoyons à la commission Ecofin pour approfondir. Et celà permettra au gouvernement de la République de nous apporter ce que nous attendions depuis le mois de septembre le projet de budget pour l’exercice 2021”, a déclaré l’élu de Mbandaka au cours de la plénière tenue ce mercredi 28 octobre 2020.

Prenant la parole à son tour, Jeanine Mabunda Présidente de l’Assemblée nationale a soumis la question à la plénière et les élus étaient unanimes en appuyant la proposition de l’élu de Mbandaka Henri Thomas Lokondo.

“J’exhorte aux collègues de la commission Ecofin de travailler sur ce projet de loi des Finances en toute responsabilité. Et ceux qui ne sont pas membres de la commission peuvent se joindre aux autres collègues pour approfondir le travail”, a recommandé la numéro Un de la chambre basse du parlement.

Ce projet de Loi des Finances rectificative et ses annexes pour l’exercice 2020, rappelons-le, a été déposé le 09 octobre dernier à l’Assemblée nationale par le ministre des Relations avec le Parlement, Deo Nkusu, qui était porteur de ce document qu’il a remis, au nom du premier ministre et Chef du Gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba, à la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda.

Conformément aux résolutions de la 50e réunion du conseil des ministres tenue sous la direction du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, le projet de Budget rectifié pour l’exercice 2020 a connu une régression de 43,2% des prévisions contrairement au Budget initialement promulgué et arrêté à 18 545 milliards de CDF, soit 10,9 milliards USD au taux budgétaire de 1 687,9 CDF/USD.

Dans son speech,, Jean-Baudouin Mayo a justifié la baisse du budget 2020 estimé avant à près de 11 milliards, suite au ralentissement des activités économiques causé par la pandémie du coronavirus.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET