Connect with us

À la Une

3ème vague Covid-19 : Germain Kambinga demande au gouvernement d’éclaircir sa position sur le vaccin en terme de campagne et d’exemple

Published

on

Face à la recrudescence des cas liés à la pandémie de coronavirus en cette troisième vague, le Président du regroupement politique “LE CENTRE”, Germain Kambinga, invite le gouvernement congolais à éclaircir sa position sur le vaccin. Il estime que les autorités congolaises doivent prêcher par l’exemple d’autant plus que certains États commencent déjà à refuser des visas aux citoyens congolais par manque d’attestation de vaccination.

“Le Centre lance un message de la vigilance et au respect des mesures barrières. Le Centre demande aussi au gouvernement d’éclaircir sa position sur le vaccin en terme de campagne et d’exemple à donner à la population car certains pays (Dubaï) commencent déjà à refuser des visas à la RDC par manque d’attestation de vaccination”, a dit Germain Kambinga, jeudi 10 juin 2021, après s’être fait vacciner lui-même contre le coronavirus.

Germain Kambinga exhorte le gouvernement à adopter des approches stratégiques pour attirer plusieurs Congolais à se faire vacciner.

“La dernière vague a causé d’énormes pertes à l’économie nationale et cette résilience dont le peuple a fait preuve ne sera pas toujours de mise. Il est donc impérieux pour le gouvernement d’agir de façon préventive en adoptant des approches stratégiques que tous les congolais comprendront et non la facilité de la décision factuelle et aposteri”, a-t-il recommandé.

Le nombre des personnes vaccinées reste faible en Republique Démocratique du Congo. Depuis le début de la vaccination en RDC, le 19 avril 2021, avec le vaccin AstraZeneca, 29.262 personnes ont été vaccinées dans 7 provinces jusqu’au 07 juin 2021. De nouveaux sites de vaccination sont en cours de déploiement. Au total 256 sites sont fonctionnels sur les 498 prévus.

MUAKAMU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

TP Mazembe: Le technicien Coppolani porte plainte contre Kitengie, Siadi Baggio et Adolphe Kabamba

Published

on

« Aujourd’hui, j’ai déposé plainte contre Frédéric Kitengie et Siadi Baggio pour diffamation, et contre Adolphe Kabamba pour propos racistes et haineux. Ma plainte à la FIFA, ce sera pour rupture abusive du contrat, diffamation et racisme », a déclaré le technicien français Alexandre Coppolani après l’annonce par le TP Mazembe, ce lundi 04 juillet, de la fin du contrat qui le liait à son préparateur physique.

Contacté par nos confrères de “Ma vie pour Mazembe”, le technicien français s’est montré confiant tout en fustigeant le comportement du manager du TP Mazembe, Frédéric Kitengie, qui selon lui, va tuer le club en continuant ainsi.

Il annonce avoir déposé trois plaintes au pénal en France et ajoute que aujourd’hui mardi, il saisira la FIFA.

Dejà quelques minutes après la publication du communiqué sur le site web des Corbeaux sur la rupture de son contrat, le technicien français a réagi sur sa page facebook en ces termes.

«Je remercie les fans du TP Mazembe pour les moments que nous avons partagé, je tiens a les assurer que j’ai tout donné pour ce club.»

«J’ai apporté le maximum que je pouvais. Je remercie le président Moïse Katumbi pour sa confiance et le conseiller Ramazani pour son soutien sans faille. Je souhaite toute la réussite à ce grand club mais aussi du changement dans le management.»

«Plusieurs postes ne peuvent pas être occupés par un seul homme ( manager, directeur sportif, journaliste, agent des joueurs, avocat à ses heures perdues, directeur de chaîne de TV, voyagiste) qui veut avoir le contrôle sur tout mais qui ignore peut-être qu’il y a des règles et des lois en dehors de la RDC.»

Affaires à suivre !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising