Connect with us

À la Une

Kasaï : Les enseignants célèbrent la journée nationale de l’ enseignement dans l’ impayement

Published

on

 

Les enseignants de la province du Kasaï invitent le nouveau régime en place à changer la donne dans le traitement des professionnels de la craie, car aucun pays ne peut se développer sans enseignant, précise le chef des services généraux à l’EPSP Kasaï 1, dans une allocution au cours de la manifestation commémorative de la Journée nationale de l’enseignement.

Elie Komba Ka Muamba a, au nom des enseignants du Kasaï, déploré que cette grande journée soit célébrée avec l’impayement des enseignants. Ainsi, a-t-il demandé au régime actuel de sortir l’enseignant de ce bourbier.

Le Président de l’Assemblée provinciale, le Gouverneur de province, les autorités politico-administratives, les opérateurs pédagogiques, les parents, les partenaires ainsi que les élèves ont participé à la manifestation organisée par la Division provinciale de l’EPSP Kasaï 1, à travers les Sous-divisions Tshikapa 1 et 2. Des saynètes et poèmes mettant l’accent sur la scolarisation des enfants, surtout des filles, étaient au rendez-vous.

En plus des allocutions rendant hommage au président de la République qui tient à apporter des solutions aux problèmes des enseignants, allocutions faisant état des lieux de l’enseignement au Kasaï, des messages interpellateurs sont lisibles sur les calicots et banderoles: « La scolarisation des enfants a de l’impact à l’avenir »; « Scolarisons nos filles ! »; « L’éducation n’est pas un don mais un droit »; « L’école aidera l’enfant à réaliser ses rêves » …
Le ministre provincial de Terre, mines et énergies, représentant du gouverneur, a, pour sa part, invitye les parents à envoyer les enfants à l’école, avant d’appeler les enseignants à la conscience professionelle, étant donné que le chef de l’État se préoccupe de la situation de l’enseignant.

Parlant au nom de l’enseignement supérieur et universitaire, le délégué du président de la conférence locale des chefs d’Établissements plaide en faveur de la révision du processus de recrutement des enseignants et de l’adaptation du programme aux réalités.
Le terrain abritant l’immeuble de la Division provinciale de l’EPSP a servi de cadre à la célébration de la Journée nationale de l’enseignement au Kasaï.

Lukengu Laurent/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

PPC Barnet RDC dément la rumeur de rachat par une autre cimenterie congolaise

Published

on

PPC Barnet souhaite apporter un démenti fort et clair aux rumeurs de marché qui circulent concernant un éventuel rachat de l’entreprise par Nyumba ya AKIBA/ marque CIMKO.

PPC Barnet procède à cette mise au point sans équivoque et qui doit ne laisser la place à aucun doute : Il n’existe aucune discussion avec d’autres entités. De plus, un changement dans la structure de propriété de PPC Barnet n’est pas à l’ordre du jour.

La stratégie de développement de PPC Barnet en RDC, au lendemain de la publication de résultats positif, reste inchangée. Ainsi, PPC Barnet RDC souhaite rassurer ses clients, partenaires et collaborateurs et assume son ambition d’être leader des matériaux de construction dans le pays, depuis le commencement de sa production en 2017.

La direction générale de PPC Barnet et son conseil d’administration, ainsi que ses actionnaires congolais démentent formellement cette rumeur, qui ne sert qu’à déstabiliser le marché de la construction.

PPCB continuera sa production, il n’existe aucun risque de rupture de stock. PPC Barnet affiche des résultats positifs et encourageants sur le premier semestre 2022 et continuera d’acheminer son ciment dans l’ensemble des régions du pays, au plus près de la demande, afin de contribuer au développement économique national.

PPC BARNET est une usine intégrée de production de ciment, disposant d’un outil de production de dernière génération avec une capacité de 1,2 million de tonnes de ciment par an. L’entreprise représente un investissement de 300 millions de dollars et produit du ciment de qualité supérieure sous la marque Surecem (32.5) et le Surcast (42.5). Il emploie 179 salariés avec quatre bureaux commerciaux à Mbuji Mayi, Kisangani, Mbandaka et Gemena et des représentations à travers ses revendeurs. PPC BARNET est au cœur du développement des infrastructures en RDC et rend le ciment accessible à un prix abordable sur le territoire national.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising