Now Reading:
Volley-ball : “Ça fait plaisir de jouer pour son pays” (Grâce Christine Zenga)
Full Article 3 minutes read

Volley-ball : “Ça fait plaisir de jouer pour son pays” (Grâce Christine Zenga)

La volleyeuse Grâce Christine Zenga Abala évoluant en deuxième division du championnat français, est en séjour à Kinshasa, depuis le dimanche 17 février, sur invitation de la fédération de volley ball du Congo.

Présente à l’entraînement de ce mardi matin avec l’équipe cadette de VC la Loi au terrain annexe du stade Tata Raphaël, Grâce Christine Zenga Abala a travaillé avec ces voyeuses pendant près de deux heures.

Satisfaite de l’hospitalité, elle n’a pas caché ses émotions :

“J’ai été très bien accueillie. Que ce soit à l’hôtel, par le président de la fédération ainsi que les amies volleyeuses. Au départ, je me suis senti dépaysée. ce n’est pas un paysage que je vois chaque jour. Ensuite, ça m’a fait plaisir et j’ai visité certaines structures. J’ai quitté ici à l’âge de 3 ans, donc je ne connais rien d’ici, mais c’est mon pays. Contente d’être là!”, a fait savoir cette petite congolaise au micro de CONGOPROFOND.NET


Bon niveau

Pour son premier entraînement avec ceux qui évoluent au pays, Grâce Christine Zenga a jugé leur niveau assez bon.

“je suis agréablement surprise du niveau des athlètes. Un an déjà depuis qu’elles sont entrain de jouer, elles ont un très bon niveau. Elles jouent presque les mêmes manières que nous sauf quelques modifications sur la technique, mais le niveau est bon.”

Rejoindre la sélection

Bien qu’ayant évolué avec l’équipe d’âge de France, Grâce ouvre son coeur pour la sélection de la RDC :

“Je serai très honorée si je rejoins la sélection. Ça fait plaisir de jouer pour son pays d’origine, si on me propose, je serai très contente. À l’âge de 18 ans, je peux faire un choix entre la France et le Congo”, a-t-elle appuyé.

Pourquoi la RDC?

“Le Congo, c’est mon pays d’origine et j’avais envie d’échanger avec les filles aussi. Puis, j’aimerai bien faire évoluer la mentalité par rapport au volley au Congo, même en Afrique. Et que le Congo soit aussi reconnu au monde entier. C’est le moment idéal pour jouer avec la RDC… Je suis très honorée d’être ici , merci au président Matata de m’avoir invitée”, a-t-elle conclu.

Née à Kinshasa le 24 juin 2002, Grâce Christine Zenga Abala a quitté le pays de ses ancêtres un peu plus tôt pour se retrouver au pays d’Emmanuel Macron.

En 2018, elle et son équipe ont joué la finale de la Coupe de France U17. Malheureusement, elles ont perdu. Elle est donc médaillée d’argent U17.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code

Input your search keywords and press Enter.
%d blogueurs aiment cette page :