Connect with us

À la Une

Vivant ou mort, Étienne Tshisekedi médaille d’or en procession !( Par Paul Diakese, directeur adjoint de la presse présidentielle)

Published

on

 

Le boulevard Lumumba est connu, dans l’histoire de l’ex Zaïre, comme champion des processions ayant marqué l’histoire de notre pays.

Le retour des Léopards après avoir remporté la coupe d’Afrique des nations en 1974, l’arrivée de la dépouille mortelle de Mzee Laurent Désiré Kabila où l’on a vu des Congolais fondus en larmes. Mais ces deux tableaux ne peuvent pas rivaliser avec les différents retours d’Etienne Tshisekedi après une longue absence au pays. On se rappellera des souvenirs tristes de la campagne à l’élection présidentielle de 2011 avec les morts qui s’en est suivi.

De son vivant, il a eu à drainer un monde fou sur Lumumba. Aujourd’hui bien qu’étant mort cette marée humaine est inégalable. À titre posthume ceci peut être considéré comme la résultante de tous ses retours fracassants.

À voir cette agglomération délirante, on ne va pas se tromper en disant que cela vaut une médaille d’or, car personne avant lui a réussi cette prouesse.

L’on retiendra que Tshisekedi vivant ou mort mobilise. Ceci expliquant cela, le faire héros national n’est que logique. Il faudra attendre longtemps pour qu’un autre Congolais fasse comme lui.

Aux grands hommes, patrie reconnaissante.

Paul Diakese, directeur adjoint presse présidentielle.


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Or: Remplacements des réserves et nouvelles opportunités pour sécuriser le programme de KIBALI étalé sur plus de 10 ans

Published

on

La plus grande mine d’or d’Afrique, Kibali, est sur la bonne voie pour le remplacement de ses réserves réduites par l’exploitation en 2022, tandis que de nouvelles opportunités de croissance soutiendront également son plan d’affaires étalé sur plus de 10 ans et son statut de l’un des actifs de niveau 11 de Barrick Gold Corporation.

Le président et président directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré à la presse aujourd’hui que le gisement prolifique KCD de Kibali continuait d’offrir de la valeur supplémentaire vu que le forage actuel est axé sur la conversion des ressources en réserves et sur l’exploration des filons qui sont encore ouverts en profondeur. En outre, les cibles de Mengu Hill, Ikanva et Gorumbwa présentent le potentiel nécessaire pour renforcer le portefeuille souterrain de Kibali.

« Kibali est une opération très rentable avec ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale qui couvrent la majeure partie de ses besoins énergétiques. Elles seront suppléées par une nouvelle centrale solaire de 17MW qui, une fois achevée en 2025, fera passer la part des énergies renouvelables dans les sources énergétiques de la mine de 81% à 93%, » a déclaré Bristow.

Les références écologiques de Kibali comprennent également la réduction continue des eaux douces provenant de la rivière Kibali et un programme de reboisement qui, à ce jour, a permis de planter plus de 10,000 arbres. La mine poursuit son programme d’appui à la conservation de la biodiversité au Parc National de la Garamba en RDC, avec la réintroduction des rhinocéros provenant d’Afrique du Sud. Les 16 premiers rhinocéros sont attendus à Garamba d’ici la fin du deuxième trimestre de cette année et seront suivis de 60 autres au cours des trois prochaines années.

Conformément à la politique globale de Barrick consistant à employer et à promouvoir les ressortissants du pays hôte, Arthur Kabila a été nommé premier directeur général congolais de Kibali. Depuis l’année dernière, huit autres postes clés de direction et techniques sont désormais occupés par des Congolais.

 

Tshieke Bukasa/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising