Connect with us

À la Une

Violences au Capitole : les auteurs seront tenus pour responsables conformément à l’état de droit aux États-Unis( Mike Hammer, ambassadeur)

Published

on

L’ambassadeur des États-Unis en République démocratique a dans son message parvenu à CONGOPROFOND.NET, ce samedi 09 janvier 2021, noté que l’amitié et le partenariat privilégié durables entre les États-Unis et la RDC subsisteront et prospéreront.

Ce message du numéro Un des USA en RDC fait suite à l’ invasion du Capitole le 6 janvier dernier par des pro-Donald Trump pendant que le décompte du vote du collège électoral a officiellement confirmé la victoire de Joe Biden.

“Notre sincère gratitude aux nombreux congolais qui ont envoyé des messages de soutien pendant les heures difficiles d’hier. L’amitié et le partenariat privilégié durables entre les États-Unis et la RDC subsisteront et prospéreront alors que nous réaffirmons notre engagement à soutenir et à être à la hauteur de nos idéaux démocratiques”, a déclaré Mike Hammer dans ce communiqué.

Pour lui, les criminels qui ont commis des actes de terreur violents contre la démocratie américaine seront tenus pour responsables conformément à l’état de droit aux États-Unis.

“Le Congrès des États-Unis a achevé le décompte du vote du Collège électoral exigé par la constitution et a confirmé l’élection de Joseph R. Biden, Jr et Kamala D. Harris, en tant que président et vice-présidente de États-Unis. Ils prêteront serment et une passation pacifique du pouvoir aura lieu le 20 janvier 2021”, a-t-il conclu.

Le ministre américain de la Justice par intérim, Jeffrey Rosen, cité dans PARISMATCH.COM, a annoncé vendredi l’ouverture d’une enquête. «La police fédérale (FBI) et la police de Washington vont mener une enquête conjointe sur cette affaire et le ministère de la Justice va déployer toutes ses ressources pour enquêter et tenir pour responsable» les personnes impliquées, a-t-il affirmé dans un communiqué.

“L’insurrection violente et létale qui a visé le Capitole, temple de la démocratie américaine, et ses employés est une grave tragédie et une tache dans l’histoire de notre nation”, a réagi de son côté la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi.

 

 

 

MUAKAMU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kaniama Kasese : 200 volontaires de Kasumbalesa en route pour le Centre de formation “Félix Tshisekedi”

Published

on

Après ceux de Kinshasa, Mbuji-Mayi et Lubumbashi, c’est au tour de quelques jeunes de Kasumbalesa de se voir doter de la tenue bleue et jaune, symbole du Service National, fièrement portée par les “Bâtisseurs” de la République. Parmi ces jeunes, 60 % sont des volontaires désireux de servir la nation à travers cette structure étatique. Ils seront soumis à une formation paramilitaire, laquelle sera suivie d’un apprentissage des métiers au sein du Centre de formation “Félix Tshisekedi” à Kaniama Kasese.

C’est dans une ambiance des chants, des cantiques de remerciements aux autorités que chacun de ces jeunes volontaires a reçu des tenues bleues et jaunes, symbole du service national, et ont embarqué pour Kaniama Kasese en vue d’un séjour qui vise une transformation civique.

Ces volontaires viennent donc tordre le coup aux rumeurs qui laissaient croire que leurs prédécesseurs, récemment transférés à Kaniama Kasese, ont été victimes de l’arbitraire et seraient sous le coup de la torture.

Éduqués aux métiers, ces jeunes seront envoyés à travers le pays afin de contribuer au développement de la nation en cultivant, en construisant des écoles et des hôpitaux après leur temps de rééducation et de formation à Kaniama Kasese.

De son côté, le général major Jean-Pierre Kasongo Kabwik, commandant du Service National, rassure que tout est fait selon les instructions du Président de la République, c’est-à-dire celles relatives au respect des droits de l’homme.

Ces nouveaux pensionnaires du centre de formation et d’encadrement Félix Antoine Tshisekedi rejoignent une autre vague de Lubumbashi pour Kaniama Kasese. À leur arrivée, ces nouveaux locataires du Centre d’Instruction et de Formation Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo seront soumis à des formations élémentaires sur le civisme, la maçonnerie, l’électricité, la mécanique automobile. Ces formations seront sanctionnées par des brevets.

Il sied de rappeler que ces nouveaux pensionnaires venus du Haut-Katanga et de Kasumbalesa rejoignent les groupes qui sont déjà arrivés de Kinshasa et du Kasaï oriental. L’objectif de cette fusion est de consolider l’unité et la cohésion nationale, mission capitale du Service National, qui est directement liée à la présidence de la République.

Monica Bubanji/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte