Connect with us

À la Une

Violences à la Monusco : Solange Masumbuko fustige une campagne malfaisante contre Bahati Lukwebo

Published

on

Nous devons très vite dire que manifester est un droit. La constitution accorde à chaque citoyen le droit de manifester, de protester et de s’exprimer librement. La population de Goma n’a exercé que son droit le plus légitime. Nous devons le reconnaitre à ce titre là !

Cependant, nous disons que dire non à la MONUSCO ne devrait passer à faire appel au meurtre, aux casses, aux pillages ni à tout autre acte de vandalisme. Nous condamnons cette attitude. Piller la base de la MONUSCO n’est pas la solution. Et cela ne peut qu’être dénoncé et condamné.

Nous déplorons à cet effet, les pertes en vies humaines enregistrées dont un Casque bleu et deux membres de la Police des Nations-Unies, mardi à Butembo, ainsi que 6 manifestants.

Nous présentons aussi nos sincères condoléances aux familles des victimes. Nous invitons au même moment nos compatriotes du Nord-Kivu à la retenue. Ce n’est pas dans la violence et le chaos que nous allons mettre fin à l’insécurité. Ne tombons pas dans le piège des ennemis.

Par contre, faisons confiance aux autorités du pays, surtout aux efforts diplomatiques de notre président de la République, Félix TSHISEKEDI, qui portent déjà ses fruits sur la scène internationale, aux résolutions issues de nos travaux parlementaires mais également à nos Forces Armées. Nous profitons également de l’occasion pour fustiger les agissements et les réactions de certaines personnes, de tireurs des ficelles qui s’hasardent et se permettent d’attacher ces événements malheureux que nous déplorons sur le dos du professeur Modeste Bahati LUKWEBO. Il s’agit tout simplement d’une machination, d’une campagne de dénigrement et de diabolisation qui vise à ternir l’image de marque du camarade Modeste Bahati LUKWEBO. Nous nous sentons donc dans l’obligation républicaine de nous opposer à cette campagne malfaisante.

En tant qu’homme de paix, le professeur Modeste BAHATI LUKWEBO ne peut pousser la population à la violence. Restons vigilants et ne cédons pas à la manipulation des ennemis de la paix.

Kinshasa, le 26 juillet 2022

Députée Solange MASUMBUKO, Rapporteur du groupe parlementaire AFDC-A


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

L’ambassadeur Francis Nsita Mahungu honore la RDC au Future Aviation Forum 2024 à Riyad

Published

on

La troisième édition du Future Aviation Forum 2024 a débuté, ce mardi 21 mai à Riyad( Royaume d’Arabie Saoudite), accueillant plus de 5 000 leaders de l’industrie de 120 pays. L’événement met en lumière des opportunités d’investissement d’une valeur de plus de 100 milliards de dollars dans le secteur aéronautique saoudien. Etat entretenant d’excellentes relations avec le pays organisateur de ces assises internationales, la RDC y est représentée par son ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Mr Francis Nsita Mahungu.

L’événement réunit plus de 30 ministres, 77 dirigeants de l’aviation civile, PDG de compagnies aériennes, des diplomates et 5 000 experts de l’aviation du monde entier.

Parmi les annonces clés du premier jour, citons la signature par Saudi Arabian Airlines (Saudia) du plus gros contrat jamais réalisé avec Airbus. L’Arabie saoudite a également annoncé sa coopération avec Boeing et Airbus pour utiliser de l’aluminium et du titane produits localement dans leurs avions, dans le but de stimuler la fabrication locale.

De plus, des projets de lancement d’une nouvelle compagnie aérienne nationale plus tard cette année ont été révélés.

Saleh Al-Jasser, ministre des Transports et des Services logistiques et président de l’Autorité générale de l’aviation civile (GACA), a lancé la conférence de trois jours à Riyad.

Notons que la première journée du forum avait été marquée par un grand succès, avec de nombreux accords commerciaux, initiatives et accords visant à améliorer la connectivité mondiale.

Les accords annoncés lors du forum témoignent de la confiance dans les opportunités de croissance et d’investissement offertes par le secteur de l’aviation civile dans le Royaume, réaffirmant la position de leader du Royaume dans le secteur de l’aviation mondiale.

Saudi Arabian Airlines (Saudia), par exemple, a conclu un accord avec Airbus pour l’achat de 105 avions des modèles A320-Neo et A321-Neo afin d’étendre et de moderniser sa flotte, améliorant ainsi la connectivité aérienne mondiale avec divers pays.

Au cours du forum, la GACA a également lancé la première édition du rapport sur le secteur de l’aviation du Royaume, qui met en évidence la contribution du secteur de l’aviation civile à l’économie du Royaume, d’un montant de 53 milliards de dollars.

La GACA a également publié une feuille de route pour l’aviation générale, visant à développer le secteur de l’aviation d’affaires et des avions privés dans le Royaume, avec pour objectif de décupler sa taille d’ici 2030.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte