Connect with us

À la Une

UNPC : une corporation, deux Congrès !

Published

on

Les chevaliers de la plume et du micro ne savent plus à quel saint se vouer. Leur principale organisation, l’Union nationale de la presse au Congo (UNPC), a désormais deux têtes en son sein. D’un côté, une aile dirigée par le président Kasonga Tshilunde Joseph Boucar qui vient de confirmer, depuis le mardi 22 septembre, la tenue du Congrès du 5 au 7 octobre dans la ville côtière de Moanda, au Kongo central.

De l’autre, c’est le tandem Placide Tabassenge et Benoît Kambere Lusumba, se réclamant respectivement président ai et secrétaire général ai de cette structure.

La deuxième frange, quant à elle, a annoncé, depuis ce mercredi 23 septembre, la convocation du 14 au 17 décembre 2020 au centre catholique Nganda à Kinshasa le même 9ème Congrès extraordinaire de la presse nationale.

Il convient donc de rappeler que Placide Tabasenge dénie à Kasonga Tshilunde la qualité de convoquer un congrès parce que déjà radié de la corporation pour mauvaise gestion malgré son appel pour réhabilitation devant les instances judiciaires.

Placide Tabasenge affirme avoir convoqué ce congrès en sa qualité de président par intérim depuis la radiation de Kasonga Tshilunde de la corporation le 10 juin 2019.

De part et d’autres, les deux protagonistes invitent les journalistes à présenter leurs candidatures pour occuper des fonctions à l’issue de leurs “Congrès”.

Face à ce bicéphalisme qui fragilise la presse et ternit l’image de cette noble corporation, les professionnels des médias invitent les deux camps à trouver rapidement un terrain d’entente.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET