Connect with us

À la Une

Université du Kwango : un étudiant découvre une plante pour éliminer la chenille légionnaire

Published

on

Une bonne nouvelle dans le domaine scientifique. Un étudiant en agronomie à l’Université du Kwango, vient de trouver la solution pour lutter contre la chenille légionnaire.

Cet étudiant, qui se veut discret pour le moment, mène une recherche contre la chenille migratoire légionnaire. Sa recherche se base sur son travail de fin de cycle. Il travaille en collaboration avec un camarade de sa promotion qui, lui, a axé ses recherches sur les différentes variétés de maïs et de haricot.

Dans l’entretien peu protocolaire qu’il a eu dans la soirée de jeudi 28 février avec CONGOPROFOND.NET, il a fait savoir que la chenille légionnaire à fait son apparition en Amérique et a rapidement migré en Afrique centrale, jusqu’à atteindre la province du Kwango. Elle parcours 100 Km par nuit et pond entre 200 à 500 oeufs. Elle atteint 1000 oeufs toute sa vie. Cette chenille de type larve a la tête en forme de Y et possède trois lignes jaunes sur le dos. Elle ravage le maïs et autres plante des champs.

Cette chenille a fait ses preuves de destructrice en ravageant toutes les variétés de maïs du champ expérimental du camarade.

Selon cet étudiant, les techniciens et chercheurs expérimentés de l’Organisation mondiale pour l’agriculture (FAO) ont découvert plusieurs méthodes pour lutter contre le petit animal. Mais les produits se sont révélés inefficaces ! Alors il a mis au point une méthodes phytothérapique.

Alors l’étudiant se félicite : “Je viens de trouver deux plantes très efficaces et il y en a une qui tue la chenille légionnaire immédiatement au contact…”.

L’étudiant a réservé la primeur de la plante à son TFC et promet de mettre sur la place publique les résultats complets de ses recherches au moment opportun.

Émile Yimbu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kasumbalesa : L’EPST Haut Katanga 1 déclenche la campagne d’assainissement en milieu scolaire, le Maire de la ville donne le go

Published

on

Ce mercredi 21 février 2024, le maire de la ville de Kasumbalesa, Maître André Kapampa, a lancé la campagne d’assainissement en milieu scolaire dans l’enceinte de l’école primaire Nyali de la Sodimico.

Ce projet, initié par l’EPST Haut Katanga 1, vise les écoles publiques et consiste en la désinfection des installations sanitaires afin de prévenir les différentes maladies liées à l’hygiène scolaire.

Dans son discours, le maire de la ville de Kasumbalesa a rendu un vibrant hommage au Président de la République démocratique du Congo pour la mise en place de la gratuité de l’enseignement primaire. Il a également exprimé sa gratitude envers la Division provinciale de l’EPST Haut Katanga 1 pour son initiative de soutien aux écoles publiques en partenariat avec l’Office Humanitaire pour la Communauté Africaine (OHCA) dans l’assainissement des milieux scolaires, y compris les salles de classe et les toilettes. André Kapampa a souligné l’importance de cette initiative pour la protection sanitaire des enfants, notamment en cette période où la ville est confrontée à une épidémie de choléra. Il a appelé les responsables des écoles à s’investir pleinement dans ce projet.

Le sous-proved a confirmé que ce projet, qui débute gratuitement dans les écoles publiques, sera également étendu au secteur privé.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte