Connect with us

Actualité

UDPS : la procédure du remplacement de Kabund enclenchée

Published

on

La destitution de Jean-Marc KABUND a KABUND au poste de premier vice-president de l’Assemblée nationale continue de susciter des réactions au sein du parti présidentiel, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS).

Dans une déclaration politique faite ce dimanche 31 mai 2020, le directoire du parti revient à la charge pour donner une autre ligne de conduite dans ce dossier.

D’entrée de jeu, le tandem Jacquemain Shabani et Victor Wakwenda dit prendre acte de la destitution de JM Kabund du poste de 1er vice président de l’assemblée nationale, tout en dénonçant la procédure qui a concouru à son éjection à ce poste.

De ce fait, le directoire invite les élus de l’Udps et leurs alliés à s’atteler à la désignation du remplaçant valable de Jean Marc Kabund.

“Le directoire de l’Udps invite le groupe parlementaire Udps et alliés à assumer pleinement ses responsabilités en prenant de toute urgence les dispositions nécessaires en vue de faire des propositions concrètes, objectives, transparentes et équilibrées afin de pourvoir de manière judicieuse au remplacement au poste de 1er vice président de l’assemblée nationale”, ont-ils dit.

À en croire ce duo, ce poste hautement stratégique revient de droit à l’Udps et ne peut être perdu par le parti suite à des réactions émotives. Tout en rappelant que le directoire de l’UDPS est le seul organe habileté à engager le parti en cas d’indisponibilité permanente du président en exercice conformément aux prescrits de l’article 26 de ce parti et comme vient de le rappeler le ministre de l’intérieur.

Pour rappel, sur 315 suffrages exprimés, 289 avaient voté pour la destitution de JM KABUND, 17 contre et 9 abstentions. Il a été déchu, suite à la pétition de JEAN-JACQUES Mamba à son encontre.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Actualité

UNAFEC : Umba Lungange Ladislas succède à Gabriel Kyungu wa Kumwanza !

Published

on

Fin d’intérim à l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC), parti cher au feu Gabriel Kyungu wa Kumwanza. Désormais ce parti membre de l’Union Sacrée est sous la commande de Umba Lungange Ladislas, député provincial du Haut-Katanga. Sa confirmation, en tant que successeur de Gabriel Kyungu wa Kumwanza, est intervenue ce samedi 15 juin 2024 à Lubumbashi, précisément à l’hôtel Tanganyika, lors du Congrès de redynamisation de l’Unafec, en présence des co-fondateurs de ce parti, ainsi que les membres de la famille biologique de Gabriel Kyungu wa Kumwanza.

Dans son mot de circonstance, le nouveau président national de l’Unafec a retracé son histoire politique dominée par sa fidélité aux côtés de “Baba” Gabriel Kyungu wa Kumwanza, fondateur de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo jusqu’à la création de leur parti politique. Il a invité tous le monde à l’unité pour une santé parfaite de l’Unafec, tout en invitant les “brebis galeuses” à rejoindre l’équipe. ” Nous venons de loin avec l’Unafec. Nous avons sérieusement combattus différentes dictatures. Aujourd’hui, nous allons mettre de l’ordre au sein de l’Unafec pour retrouver notre santé”, a-t-il déclare.

Notons que UMBA LANGANGE LADISLAS a assuré la présidence intérimaire de l’Unafec après la mort de Gabriel Kyungu wa Kumwanza, avant d’être élu, ce samedi, comme président national.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte