Connect with us

À la Une

UDPS: la Ligue des jeunes met en garde les “ennemis de la nation”

Published

on

La Ligue des jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social( UDPS) a, dans un communiqué publié ce mercredi 20 mars 2019, mis en garde les ennemis de la nation qui, selon elle, se donnent vainement la peine d’essayer d’étouffer les actions du président de la République Félix Tshisekedi.

Sans toutefois identifier ces ennemis de la nation, la Ligue des jeunes de l’UDPS a salué la bravoure des jeunes congolais en général et ceux de l’UDPS en particulier qui ont rejeté les faits de corruption qui ont caractérisé les élections sénatoriales 2019.

Pour la ligue des jeunes de l’UDPS, il s’agit :
” d’une démarche qui s’inscrit dans la reconstruction d’un État de droit puissant au coeur de l’Afrique sur des principes de: lutte contre l’impunité, force morale, dignité, respect et rigueur,” peut-on lire dans ce communiqué signé par Yves Bunkulu Zola, président de cette structure.

Par ailleurs, les jeunes de l’UDPS ont condamné les actes des violences et des pillages pendant les manifestations contre la corruption. Pour ce, ils demandent aux autorités compétentes d’accomplir leur devoir pour que pareils actes ne se répètent plus.

Ils demandent aussi aux autorités de leur parti d’initier une action judiciaire à l’encontre des députés provinciaux soupçonnés de corruption.

Dans le cadre de la cohésion nationale, la jeunesse udpsienne demande aux différents partis et formations politiques à promouvoir la démocratie et d’entretenir le respect mutuel, pour le maintien d’un climat favorable au développement de notre pays.

Une réponse à peine voilée aux militants du PPRD qui attendaient répondre coup pour coup après le vandalisme du siège de leur inter fédéral. Si JM Kabund, le président ai de l’UDPS a présenté ses excuses au PPRD ou Augustin Kabuya, secrétaire exécutif du parti en charge de la mobilisation, qui a tout mis au dos de LAMUKA, les jeunes de l’UDPS eux, ont condamné carrément ses actes sans dénoncer qui que soit.

Rappelons que les militants de l’UDPS ont manifesté les vendredi et samedi passés pour dénoncer les actes de corruption ayant émaillés les élections sénatoriales 2019.
Dénonciations ayant produit des grandes décisions prises par la réunion inter institutionnelle dont la suspension de l’installation des sénateurs et l’ouverture des enquêtes contre les corrompus et les corrupteurs.

 

TMB/ CONGOPROFOND. NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Urgent/ Kasaï : Une femme tuée par un camion en pleine ville à Tshikapa

Published

on

Une femme non identifiée a été tragiquement heurtée par un camion sur le boulevard Lumumba, au centre-ville de Tshikapa, dans un accident de la circulation survenu ce samedi 2 mars 2024.

Selon les témoins, la dame se trouvait à bord d’un taxi-moto en provenance du marché Kamalenga. Il y a eu une collision entre la moto et le camion qui venait de la commune de Dibumba. La dame a malheureusement perdu la vie sur place, tandis que le conducteur du taxi-moto, gravement blessé avec les deux jambes fracturées, a été conduit à l’hôpital général de Tshikapa.

Les témoins indiquent que l’excès de vitesse de la part des deux conducteurs est la principale cause de cet accident.

Entre-temps, le conducteur du camion, qui tentait de s’échapper, a été appréhendé par la population à Kamalenga.

À l’heure actuelle (18h à Tshikapa), le corps sans vie de la dame gît sur le sol, suscitant un profond regret au sein de la population du Kasaï.

Clementus Lusamba Lua Mbombo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte