Connect with us

Société

Travaux préliminaires des états généraux de l’ESU : 32 experts déjà à Lubumbashi

Published

on

Dans le cadre des travaux préliminaires des états généraux de l’Enseignement supérieur et universitaire, la ville de Lubumbashi a accueilli la toute première délégation des experts ce lundi 6 septembre 2021 tard dans la soirée.

Cette délégation conduite par le professeur Mpanga Djanga, coordonnateur adjoint des états généraux, a été reçue par les professeurs Emmanuel Banywezise, Michel Kapend et Norbert Mujinga à l’aéroport international de la Luano.

Le professeur Mpanga qui s’est confié à la presse locale, a dit toute sa gratitude pour l’accueil combien louable de sa délégation. Il a précisé que leur présence à Lubumbashi signifie directement le début des états généraux de l’ESU.

« Merci beaucoup pour le brillant accueil que vous réservez à la délégation du ministère de l’Enseignement supérieur qui est affectivement descendue à Lubumbashi dans le cadre du programme des états généraux de l’Enseignement supérieur et Universitaire qui sont prévus ici du 6 au 14 de ce mois en deux parties. La première partie du 6 au 9 qui sera réservée au préliminaires et la deuxième partie, du 10 au 14 sera consacrée aux assises proprement dites des états généraux de l’ESU. C’est dans ce cadre que le ministre nous a dépêchés maintenant là, dans cette délégation constituée des experts qui vont travailler d’abord pour préparer le terrain de ceux qui viendront par la suite. Actuellement, nous sommes arrivés ici au nombre de 32 et nous savons ici à Lubumbashi qu’il y a des collègues qui nous attendent. Nous allons donc travailler avec eux pendant ces 3 jours pour les travaux préliminaires », a-t-il déclaré à la presse.

Le coordonnateur adjoint des états généraux a également rassuré aux chercheurs de la République Démocratique du Congo que les états généraux, comme l’a dit le ministre de l’ESU, Muhindo Nzangi, auront bel et bien lieu dans la capitale cuprifere du Haut-Katanga.

« Comme le ministre l’a dit, c’est à la suite d’un conseil du gouvernement que les états généraux sont prévus et sont maintenant organisés à Lubumbashi. Nous sommes là, la preuve est là, les techniciens qui nous accompagnent sont là, les consultants de l’extérieur qui sont ici également et donc les états généraux se tiennent absolument », a-t-il conclu tout en souhaitant que ces travaux puissent se tenir pour redresser et innover l’enseignement en RDC.

Parmi ces experts, il y a la présence du coordonnateur du programme de l’assurance qualité national.

Il sied de rappeler qu’une autre délégation des autorités académiques de Kinshasa était déjà à Lubumbashi. C’est le cas du professeur Eustache Banza, secrétaire général académique de l’Université de Kinshasa.

Gedeon ELONGA Béni/CONGOPROFOND.NET