Connect with us

À la Une

Tournée d’Augustin Kabuya au Kasaï Oriental : »L’UDPS est un parti national par excellence »(Interview avec Me Elvis Mayo Bieme)

Published

on

Du 05 au 12 mars 2022, le Secrétaire Général de l’UDPS/Tshisekedi, Augustin Kabuya, a effectué, avec une forte délégation, une tournée dans les provinces du Kasaï Oriental et Lomami pour une redynamisation de la base du Parti. Approché par CONGOPROFOND NET, Maitre Elvis Mayo Bieme, Directeur de cabinet adjoint du Secrétaire général de l’Udps, a expliqué les contours de cette mission. Interview.

Congoprofond.net : Maître, dans quel contexte inscrivez-vous cette descente à l’heure où votre Parti est dans un tourment ?

Me Elvis Mayo Bieme : Il n’y a pas de tourment. Les statuts obligent le Sg à centraliser toutes les activités de gestion courante du Parti. C’est dans ce cadre qu’il a fait cette descente principalement en vue d’installer les comités fédéraux comme précédemment accompli dans d’autres provinces.

Congoprofond.net : Quel en a été le parcours exact ?

Me Elvis Mayo Bieme : Concernant ces deux provinces, le Sg et son équipe ont successivement parcouru Mbuji-Mayi, Miabi, Tshilenge, Kabeya Kamuanga, Ngandajika, Mwene Ditu, Bena Tshimanga, Bena Mwalaba et Lukalaba.

Congoprofond.net : Quel a été le message fort lors de cette tournée ?

Me Elvis Mayo Bieme : A ce sujet, vous pouvez retenir ce qui suit : l’opposition à toute immixtion des tiers dans les affaires internes de l’Udps, la vigilance constante face aux ennemis du Parti qui ne cherchent qu’à déstabiliser notre formation politique, le non- dédoublement des comités fédéraux, l’inexistence des coordinations provinciales de l’Union Sacrée, le bannissement des conflits internes qui fragilisent le Parti, le rejet de toute diabolisation de l’œuvre du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi par les ennemis de la République, les directives données à la jeunesse quant à l’exercice de la vie politique dans la région et la préparation active des élections de 2023 pour la victoire écrasante de l’Udps à la présidentielle comme aux nationales, provinciales et locales. Tel a été le message du Sg Augustin Kabuya qui, par ailleurs, a déposé à Lukalaba une gerbe de fleurs sur la tombe du pionnier Anaclet Makanda décédé le 06 mars 1987. Pour rappel, l’Ecole du Parti porte son nom.

Congoprofond.net : Comment se profile la continuation de la gestion du Parti par le Sg Augustin Kabuya à l’horizon électoral 2023 ?

Me Elvis Mayo Bieme : Le Sg Augustin Kabuya abordera la continuité avec sérénité dans la redynamisation commencé dans les années précédentes avec Kinshasa où vous avez assisté à des grandes manifestations dans les quatre fédérations. S’en était suivie la tournée au Kongo Central avec les descentes à Kisantu, Mbanza Ngungu, Moanda, Boma et Matadi pour l’installation des six fédérations. On n’a pas oublié le succès du grand Bandundu avec les investitures à Bulungu, Idiofa, Kikwit, Masi Manimba, Kenge et Bandundu-Ville. Le Sg continuera dans d’autres entités en accentuant sur l’unité et la mise en œuvre de la machine notamment pour la réélection du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi comme il l’a rappelé à Mbuji Mayi en insistant sur le fait que l’Udps n’est pas un parti tribal comme certaines personnes pétries de haine le disent, mais plutôt un parti national par excellence.

Propos recueillis par Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

ESPT/Dossiers « Clé de répartition des frais scolaires et les 10% alloués aux bureaux gestionnaires »: Le ministre Mbutamuntu réagit !

Published

on

Le ministre provincial en charge de l’Éducation de la ville de Kinshasa, Charles Mbutamuntu Lwanga, réagissant aux deux articles publiés par CONGOPROFOND.NET en date du 27 septembre 2022, sur la pratique de la clé de répartition des frais scolaires et les 10% alloués aux bureaux gestionnaires, contestés par les enseignants du réseau protestant, évoque son souci de renforcer la supervision contre les structures spécialisées avec les « Anti-valeurs ». Nous publions in extenso sa lettre parvenue à notre rédaction par le canal de sa cellule de communication.

Kinshasa, le 29 septembre 2022

Au responsable de Congoprofond.net

Objet: Droit de réponse

Monsieur le responsable de Congoprofond.net,

Votre média en ligne a publié, en date du 27 septembre 2022, deux articles épinglant principalement le Ministre Provincial de l’Éducation/Ville de Kinshasa, Son Excellence Charles Mbutamuntu.

Le premier avait comme titre « EPST/Pratique de la clé de répartition : Charles Mbutamuntu passe outre les instructions de Tony Mwaba »; tandis que le second était intitulé « Epst: les 10% alloués aux bureaux gestionnaires par Charles Mbutamuntu contestés à Kinshasa »*.

Deux articles publiés le même jour, ce qui frise un acharnement pur et simple à l’égard d’un membre de l’Exécutif provincial dont la compétence et les prouesses ne sont plus à démontrer.

Pour votre gouverne, il n’ y a jamais eu violation des instructions du Ministre national Tony Mwaba, concernant la clé de répartition. Le souci pour nous est de renforcer la supervision contre les structures spécialisées avec les Anti-valeurs.

La première des choses à savoir est que le Ministre national n’avait jamais fixé les frais d’appui aux besoins des enseignants. Ces frais ont été fixés par l’Arrêté de Son Excellence Monsieur le Gouverneur, conformément au souci du Ministre national de soulager les enseignants du secondaire, et en attendant que le Gouvernement de la République concrétise les efforts déjà en cours pour améliorer les conditions de vie des enseignants.

Dans le souci de mettre fin aux antivaleurs et traquer les réseaux mafieux, Son Excellence Monsieur le Gouverneur a mis en place, dans son arrêté portant fixation des frais, une commission de suivi chargée de renforcer la supervision contre les ennemis de la gratuité. Et depuis le début de l’année, plusieurs réseaux sont démantelés et les mafieux ont peur. Pour soutenir le fonctionnement des comités de suivi (enseignants assis), la Commission urbaine avait levé deux options, notamment la contribution des écoles privées et le fonctionnement.

Il convient de souligner que pour concrétiser la vision du Chef de l’État, pilotée par le Warrior Tony Mwaba, le pourcentage des frais affectés à l’appui des enseignants est passé de 80% l’année passée à 90% cette année. Nos amis syndicalistes des écoles protestantes ne le savent peut-être pas, car Son excellence Charles Mbutamuntu avait prévu de les rencontrer pour échanges, après l’avoir fait avec les Catholiques. Les 10% affectés à l’appui des bureaux gestionnaires dans leur travail de supervision soutiennent la lutte contre les antivaleurs.

Je vous remercie de publier ce droit de réponse dans son intégralité pour éclairer la lanterne de l’opinion.

Lefils MATADY, Coordonnateur/Cellule de Communication

Ministère provincial de l’Éducation/Kinshasa


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising