Connect with us

À la Une

Tensions entre RDC/Rwanda, Élections 2023, lutte contre la corruption, etc. : Le secrétaire d’État Anthony Blinken bientôt à Kinshasa et Kigali 

Published

on

A en croire un communiqué officiel parvenu à CONGOPROFOND.NET, le secrétaire d’État américain Anthony J. Blinken se rendra au Cambodge, aux Philippines, en Afrique du Sud, en République démocratique du Congo et au Rwanda du 2 au 12 août 2022.

Durant deux jours, du 9 au 10 août, le secrétaire d’État sera à Kinshasa où il va s’entretenir avec des membres haut placés du gouvernement congolais et des membres de la société civile pour discuter de l’intérêt mutuel à assurer la tenue d’ »élections libres, inclusives et justes en 2023″, en promouvant le respect des droits de l’homme et en protégeant les libertés fondamentales.

Il se focalisera aussi sur la lutte contre la corruption, l’appui au commerce et aux investissements, les actions visant à faire face aux changements climatiques, l’accroissement de la résilience agricole, et il appuiera les efforts africains régionaux pour promouvoir la paix dans l’est de la RDC et l’ensemble de la région des Grands Lacs.

Immédiatement après Kinshasa, le secrétaire d’État séjournera encore deux jours, du 10 au 12 août, à Kigali (Rwanda) où il s’entretiendra avec de hauts responsables du gouvernement rwandais et des membres de la société civile pour discuter de priorités communes, y compris les opérations de maintien de la paix. Le secrétaire d’État se concentrera sur le rôle que le Rwanda peut jouer dans la réduction des tensions et de la violence actuelle dans l’est de la RDC. Il soulèvera aussi des préoccupations relatives à la démocratie et aux droits de l’homme, comprenant la répression transnationale, la limitation de l’espace pour les opinions divergentes et l’opposition politique, et la détention injustifiée de Paul Rusesabagina, résident permanent légal aux États-Unis.

Notons que le secrétaire d’État Blinken séjournera d’abord Phnom Penh au Cambodge du 3 au 5 août pour participer à la réunion ministérielle États-Unis-ASEAN, à la réunion des ministres des affaires étrangères du Sommet de l’Asie du Sud-est et au Forum régional de l’ASEAN. À chaque réunion ministérielle, le secrétaire d’État soulignera l’engagement des États-Unis envers le rôle central de l’ASEAN et la mise en œuvre réussie des Perspectives de l’ASEAN sur la région indopacifique. Il traitera aussi de la pandémie du COVID-19, de la coopération économique, de la lutte contre les changements climatiques, de la crise au Myanmar et de la guerre menée par la Russie en
Ukraine.

Le secrétaire d’État aura des échanges bilatéraux avec le premier ministre cambodgien Hun Sen et le vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères Prak Sokhonn pour discuter de l’appui des États-Unis à l’ASEAN et des efforts visant à renforcer nos relations bilatérales avec le Cambodge.

Le secrétaire d’État Blinken interagira également avec des anciens participants à l’Initiative des jeunes leaders d’Asie du Sud-est.

À Manille, aux Philippines, le 6 août, le secrétaire d’État s’entretiendra avec le président Ferdinand Romualdez Marcos Jr et le secrétaire aux affaires étrangères Enrique Manolo pour discuter des efforts bilatéraux visant à renforcer l’alliance conclue par les États-Unis et les Philippines, notamment par le biais d’une coopération accrue en matière d’énergie, de commerce et d’investissements, en promouvant nos valeurs démocratiques partagées et la relance consécutive à la pandémie.

Le secrétaire d’État Blinken séjournera ensuite en Afrique du Sud du 7 au 9 août. Le secrétaire d’État lancera la Stratégie pour l’Afrique sub-saharienne, qui renforce le point de vue des États-Unis selon lequel les pays africains sont des acteurs géostratégiques et des partenaires importants à l’égard des questions les plus urgentes de notre temps, allant de la promotion d’un système international ouvert et stable, aux actions visant à faire face aux effets des changements climatiques, à l’insécurité alimentaire et aux pandémies mondiales, en passant par le façonnement de notre avenir technologique et économique.

À Pretoria, il dirigera la délégation américaine au Dialogue stratégique entre les États-Unis et l’Afrique du Sud pour renforcer et approfondir notre engagement envers la coopération bilatérale au sujet des problèmes mondiaux ainsi qu’un large éventail de priorités communes comprenant la santé, les infrastructures, le commerce et les investissements, et le climat. À Johannesburg, il participera à la célébration de la Journée nationale sud-africaine de la femme.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

PPC Barnet RDC dément la rumeur de rachat par une autre cimenterie congolaise

Published

on

PPC Barnet souhaite apporter un démenti fort et clair aux rumeurs de marché qui circulent concernant un éventuel rachat de l’entreprise par Nyumba ya AKIBA/ marque CIMKO.

PPC Barnet procède à cette mise au point sans équivoque et qui doit ne laisser la place à aucun doute : Il n’existe aucune discussion avec d’autres entités. De plus, un changement dans la structure de propriété de PPC Barnet n’est pas à l’ordre du jour.

La stratégie de développement de PPC Barnet en RDC, au lendemain de la publication de résultats positif, reste inchangée. Ainsi, PPC Barnet RDC souhaite rassurer ses clients, partenaires et collaborateurs et assume son ambition d’être leader des matériaux de construction dans le pays, depuis le commencement de sa production en 2017.

La direction générale de PPC Barnet et son conseil d’administration, ainsi que ses actionnaires congolais démentent formellement cette rumeur, qui ne sert qu’à déstabiliser le marché de la construction.

PPCB continuera sa production, il n’existe aucun risque de rupture de stock. PPC Barnet affiche des résultats positifs et encourageants sur le premier semestre 2022 et continuera d’acheminer son ciment dans l’ensemble des régions du pays, au plus près de la demande, afin de contribuer au développement économique national.

PPC BARNET est une usine intégrée de production de ciment, disposant d’un outil de production de dernière génération avec une capacité de 1,2 million de tonnes de ciment par an. L’entreprise représente un investissement de 300 millions de dollars et produit du ciment de qualité supérieure sous la marque Surecem (32.5) et le Surcast (42.5). Il emploie 179 salariés avec quatre bureaux commerciaux à Mbuji Mayi, Kisangani, Mbandaka et Gemena et des représentations à travers ses revendeurs. PPC BARNET est au cœur du développement des infrastructures en RDC et rend le ciment accessible à un prix abordable sur le territoire national.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising