Dev Solaire

Connect with us

À la Une

Tennis de table : le circuit mondial junior et cadet lancé à Kinshasa avec 8 pays

Published

on

La Fédération de Tennis de Table du Congo, FTTC, accueille pour la première fois à Kinshasa, capitale de la RDC, le circuit Mondial Junior et Cadet, du 04 au 08 mars, au salon Congo à Pullman Hôtel, ainsi avait décidé la Fédération Internationale de Tennis de Table, ITTF. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce mercredi 04 mars 2020.

Sur 12 pays qui devaient participer à cette édition, 8 seulement ont répondu présent le jour d’ouverture, à savoir la RDC, l’Angola, le Burundi, le Congo Brazzaville, la Hongrie, le Togo, la RCA et l’île Maurice.

Selon la FTTC, c’est grâce aux rapports de différents délégués des épreuves organisées à Kinshasa, entre autres, la coupe d’Afrique en 1991, les multiples championnats d’Afrique centrale de 1989, le championnat d’Afrique des Nations en 2008, les épreuves Hopes africaines en 2019 ainsi que l’évolution des athlètes de la RDC et la capacité organisationnelle des événements plus professionnels que l’instance internationale a conclu que la RDC était désormais mature pour accueillir un tel événement.

“Sur les 12 délégations, 8 sont présentes, je suis très satisfait des conditions que nous organisons ce circuit. Quant à la RDC, les meilleurs athlètes sont classés dans toutes les catégories. L’ambition est d’obtenir, d’ici 2028, au moins une médaille olympique. C’est pourquoi nous investissons plus sur les cadets, les hopes et chez les juniors. Ce genre des compétitions permet vraiment de relever le niveau et de gagner les places dans le Ranking. Dans le ranking mondial, la RDC a 34 athlètes. Mais pour cette compétition, nous avons aligner 54 athlètes; s’ils gagnent, il peuvent bien avancer dans le Ranking mondial”, a dit le président de la Fédération de Tennis de Table du Congo, Saint Mathieu Mwana Mbuta, également directeur du circuit

Plusieurs épreuves sont annoncées dans cette compétition, simple junior, garçons et filles, par équipes juniors garçon et filles, double junior garçon et files, etc.

Le vainqueur dans l’épreuve Junior garçon aura un cachet de 1200 $, le finaliste 750$ et 400 dollars pour les demi-finalistes.

Notons que cette compétition est organisée sous le haut patronage du chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui a dit que l’année 2020 est une année d’actions et la Fédération s’est inscrite dans cette optique.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :