Now Reading:
Témoignage Bibiche – « Aujourd’hui, je me sens à l’aise »
Full Article 2 minutes read

Témoignage Bibiche – « Aujourd’hui, je me sens à l’aise »

« Mon histoire s’est passée un mardi, l’année passée. Je m’en souviens comme si c’était hier : un groupe d’hommes est entré dans notre maison. Ils ont tout détruit : les biens et les personnes. D’abord, ils ont violé ma petite sœur, ensuite ma belle-sœur et moi en dernier.

Mais après, nous n’avons pas dénoncé ce qu’il s’était passé, ni demandé de l’aide. C’est seulement récemment, un dimanche alors que j’étais à l’église, que j’ai entendu parler de soins apportés aux victimes de viol : une femme docteur est venue nous expliquer qu’il y avait une organisation de médecins ici à Kananga, qui soignaient les personnes victimes de viol, même s’il s’agissait de violences qui remontaient à l’année dernière. Après avoir entendu ça, mon mari m’a aussi encouragée à aller à l’hôpital. Il m’a dit que ce n’était pas de ma faute, qu’il fallait que je sois soignée.

C’est pourquoi je suis venue ici : à mon arrivée, les médecins m’ont accueillie avec le sourire, je me suis sentie très bien accueillie. Ils m’ont donné des vaccins, comme celui contre le tétanos et ensuite ils m’ont fait des examens.

Ils ont découvert que j’avais contracté la syphilis. Mon mari a aussi reçu des soins, il doit suivre un traitement.

Depuis que j’ai commencé ces soins, ça va vraiment mieux. Je me sens à l’aise. Je mange et je marche comme il faut. Il y avait un temps, avant, où je tremblais beaucoup. Aujourd’hui, parfois, encore, quand il y a un mouvement brusque, je tremble de peur. Mais ça va mieux.

Récemment, ma belle-sœur est également venue demander des soins, après avoir vu le changement que ça avait eu sur moi. Ma petite sœur par contre est à Lubumbashi, c’est là-bas qu’elle est allée après ce qu’il s’est passé et elle ne reviendra pas. »

 

CONGOPROFOND.NET

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code

Input your search keywords and press Enter.
%d blogueurs aiment cette page :