Connect with us

Actualité

Sud-Kivu : les survivants des violences sexuelles appellent à la justice restauratrice

Published

on

Face à la presse de la capitale, la délégation de l’Alliance Stratégique de Lobbying et Plaidoyer a présenté, le vendredi 28 février 2020, son approche des mesures complémentaires à prendre afin de permettre, entre autre, aux victimes des violences sexuelles de s’exprimer. Il s’agit de la justice réparatrice ou restauratrice.

« La justice réparatrice ou restauratrice est une approche qui permet que les communautés s’organisent, réalisent une sorte de sentence qui donne l’occasion aux parties de s’exprimer sur les blessures qu’ils ont, soit causées ou dont elles ont été victimes. Elle procède aussi d’un processus en plusieurs étapes permettant de compléter la justice formelle tout en se focalisant sur les besoins des survivants », a affirmé Venantie Bisimwa Nabintu, porte-parole de cette organisation.

A l’en croire, en effet, cette démarche n’enfreint en rien le bon sens, au contraire agit en complémentarité à la justice transitionnelle.  » Nous sommes en train d’insister sur la prévention, la prise en charge et aussi la réparation. La Stratégie nationale de lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre, en tant que politique nationale devrait donner des orientations multisectorielles claires quant à ce. », a-t-elle ajouté.

Ainsi, au-delà de la justice, l’Alliance Stratégique pour le Lobbying et Plaidoyer invite les autorités à mettre un accent particulier sur la nécessité de prévenir les violences sexuelles.

« La prévention des violences sexuelles passe par un système éducatif sensible aux besoins des filles et des garçons et qui doit se refléter dans la nature et la quantité des infrastructures scolaires ainsi que dans le contenu des manuels scolaires. Elle passe par la disponibilité des infrastructures routières et énergétiques, intégrant le genre et qui permettent au citoyen de se mouvoir en sécurité sur toute l’étendue du territoire. Elle passe également par la création des emplois, notamment par la mise en place de ces infrastructures pour réduire les facteurs traumatisants conduisant aux violences », a expliqué la porte-parole de ce consortium.

Pour rappel, l’Alliance Stratégique pour le Lobbying et Plaidoyer est une structure qui milite pour l’accès à la justice des survivants des violences sexuelles et basées sur le genre en RDC.

Elle compte une dizaine d’organisations qui accompagnent les survivants des violences sexuelles et basées sur le genre suivant des approches qui tiennent comptent des blessures profondes et durables qui subissent des violences massives et répétitives suite au conflits armés.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Actualité

Kinshasa : un conseiller de Tshisekedi et cadre à l’UDPS arrêté pour viol sur mineure

Published

on

By

 

 

L’information a été confirmée à CAS-INFO par des sources judiciaires et du parti.

Antoine Ababifuanina, membre du collège des hydrocarbures à la présidence de la République et Secrétaire National adjoint chargé de l’organisation et implantation de l’UDPS, a été arrêté le jeudi 29 septembre 2022 par la police à Kinshasa.

Selon nos sources, il est accusé de « viol sur mineure ».
Une autre source renseigne que ce dernier devrait être transféré au parquet ce vendredi pour ensuite être jugé en procédure de flagrance.

« Nous suivons le cas du Conseiller Antoine Ababifuanina, soupçonné et détenu par la police pour viol sur mineure, l’Officier de Police Judiciaire, instructeur du dossier, nous a rassuré qu’il sera transféré au Parquet ce vendredi. Pas de trafic d’influence« , a écrit Georges Kapiamba, président de l’Association congolaise pour l’accès à la justice.

CAS-INFO.CA


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising