Connect with us

À la Une

Stage Mondial Quatar 2022: La RDC chute devant Bahreïn en amical !

Published

on

 

Dans un stage de dix jours dans le royaume de Bahreïn, les Léopards de la République Démocratique du Congo ont courbé l’échine en amical devant Bahreïn sur la plus petite marque d’un but à zéro (1-0), ce mardi 1e février 2022.

En marge des préparatifs de la double confrontation décisive de la RDC contre le Maroc de Hakimi, coéquipier de Mbappe et Messi au Paris Saint-Germain, match programmé au mois de mars prochain, le coach des fauves Congolais a opté pour un schéma tactique de 4-4-2, avec un onze de départ composé de : Kiassumbua Joël, Mukoko Amale, Nsakala Fabrice, Tisserand Marcel, Mundeko Zatu, Mukoko Tonombe, Bangala Yannick, Muzungu Chadrack, Bolasie Yannick, Ngandu Kayembe, Bongonda Théo.

Une première période moyenne pour les poulains d’Hector Cuper soldée sur le score de zéro but partout. La seule grosse occasion de la RDC était l’oeuvre de Théo Bongonda qui a fait un match excellent et réussi son intégration pour sa première sélection nationale.

Deux minutes après le coup d’envoi de la deuxième partie de la rencontre soit à la 48 minute, l’équipe de Bahreïn va scorer, d’ailleurs l’unique but de la rencontre.

Un stage caractérisé par l’absence de plusieurs Léopards retenus en club et certains comme Karim Kivuidi et Glody Lilepo ont raté leurs vols. Edo Kayembe avait quitté le stage pour rejoindre son club Watford qui prépare un match capital pour sa survie en première league anglaise.

Trois matchs de préparation, deux défaites et une victoire pour Hector Cuper.

Désiré Rex Owamba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Goma: Sur recommandation du Premier ministre, le couvre-feu est levé !

Published

on

Le couvre-feu a été levé ce lundi 26 septembre sur toute l’étendue de la ville de Goma. En revanche, il reste en vigueur dans le reste de la province du Nord-Kivu « en attendant l’amélioration des conditions sécuritaires ». Cette mesure avait été décrétée dans cette province dans le but de protéger la population pendant la période des fêtes de fin d’année en 2021, caractérisée par un pic inhabituel d’insécurité.

La levée de cette mesure dans le chef-lieu du Nord-Kivu intervient peu après la mission de suivi-évaluation de l’état de siège « en vue de réorienter les actions pouvant contribuer à rétablir la paix et la sécurité durables dans cette partie de notre territoire national », effectuée par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde en Ituri et au Nord-Kivu

A cet effet, il avait été demandé au gouverneur militaire d’évaluer son efficacité, après les nombreuses plaintes des populations exaspérées par les tracasseries.

« Nous devons nous assurer avec les autorités militaires que nous puissions mettre fin à toutes ces questions, surtout des questions des tracasseries qui ont été mentionnées. Nous estimons que nous, en tant qu’autorités, devons suivre ce que la population nous dit et travailler dans le sens de lui garantir son bien-être. C’est une population qui n’a que trop souffert et donc nous sommes très sensibles aux messages qui nous sont donnés. Nous avons eu aussi cette demande qui nous a été faite, particulièrement pour la ville de Goma, en ce qui concerne les restrictions en termes de déplacements. Nous avons discuté avec le Gouverneur militaire et donné une indication pour qu’il puisse très vite, réunir le conseil de sécurité et voir les modalités, tout en garantissant la sécurité ici dans la ville de Goma », avait ajouté le Premier ministre Sama Lukonde.

Signalons qu’une première journée ville morte a été observée ce lundi 26 septembre à Goma à l’appel des forces vives et de la société civile en protestation de l’occupation depuis plus de 3 mois de la cité de Bunagana par le M23 et de l’état de siège, jugé inefficace.

Franck Kaky/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising