Connect with us

À la Une

Stade Tata Raphaël : Herman Mbonyo veut ” ressusciter” la piscine olympique

Published

on

 

Le complexe omnisports du Stade Tata Raphaël de Kinshasa est en pleine réhabilitation et construction. Selon des informations puisées sur place, ce site qui hier était une jungle, commence petit à petit à reprendre forme depuis le lancement des travaux.

Les travaux de réfection et de construction des nouveaux bâtiments se font sur fonds propre d’Herman Mbonyo Lihumba, président de la fédération congolaise de rugby et secrétaire général du Comité Olympic congolais (COC). Ce dernier a initié une série de projets qui rendra ce site non seulement attirant mais aussi touristique.

Il y a une piscine olympique de trois compartiments en pleine réhabilitation. Une piscine qui sera ornée des lumières côte à côte, avec un pavement à l’intérieur de 100 mètre carré. Une structure à béton armé où une tonne coûte 1150$.

Outre les travaux de construction de la piscine, il y a la construction des toilettes ultramodernes, une salle polyvalente, une salle des réunions et de formation pour recevoir les équipes.

Ce complexe qui fait actuellement l’objet de discorde entre Herman Mbonyo et le gestionnaire du stade, a été bel et bien donné officiellement à la fédération congolaise de rugby, dont le président en exercice est Herman Mbonyo Lihumba. Ce dernier rassure qu’il possède tous les documents d’attribution de ce site à la Fecorugby. C’est dans cette optique que le SG du COC a pris l’initiative de donner une autre couleur à ce site pour le bien des sportifs congolais et touristes étrangers.

Les travaux vont se poursuivre jusqu’au mois de mai. Une trentaine de travailleurs payés journalièrement se cassent la peau pour offrir aux Congolais un espace sportif confortable.

Armel Langanda/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :