Connect with us

Actualité

Sports : le COC de nouveau sous les bonnes grâces du CIO

Published

on

Privé de la solidarité olympique depuis près de 3 ans suite aux nombreux problèmes liés aux conflits internes, entre autre, la radiation du secrétaire général, le Comité Olympique Congolais (COC) peut enfin souffler. Il va désormais bénéficier de l’appui financier et programmes du Comité International Olympique.

Dans une décision de la Commission de la Solidarité Olympique prise en novembre 2020 et transmise au président du COC, Amos Mbayo Kitenge confirme au COC que suite à la réunion de la commission de la Solidarité Olympique qui s’est tenue le 9 novembre 2020 (en mode virtuel), il a été décidé
de lever le gel des fonds de la Solidarité Olympique qui avait été prononcé à l’encontre du COC.

La commission de la Solidarité Olympique s’est dit être maintenant en mesure de reprendre ses programmes de financements. Mais cette reprise est conditionnée à un soutien étroit et régulier de la part du bureau PwC local qui a déjà procédé au contrôle des fonds du comité olympique.

Côté COC, la nouvelle était vraiment attendue. La direction de Communication déclare, à cet effet, que le président de cette structure s’est investi vis-à-vis de la solidarité olympique et du CIO à redorer l’image du COC.

“Après les tumultes créées en interne au sein du comité olympique congolais par certains membres de mauvaise foi, on peut considérer à ce jour que la tempête est passée. Le président du CNO, Comité National Olympique (ou COC) de la RDC s’est investi vis-à-vis de la solidarité olympique et du CIO à redorer l’image de cette structure par un contact permanent et un travail d’organisation. Cette stratégie du Président Amos MBAYO KITENGE passait aussi par l’acceptation de plusieurs audits des comptes du COC mené par un cabinet international. Un exercice qui a balayé certaines accusations de megestion au sein de la direction du mouvement olympique. Le Comité Olympique Congolais, grâce à cette expérience, a davantage enrichi ses méthodes en matière de comptabilité”, estime la direction de Communication du COC.

Elle estime également que sans cette aide de la Solidarité Olympique, il était difficile pour le COC de tenir certaines activités en faveur du sport, des formateurs et des athlètes.

Notons aussi qu’un crédit de la solidarité olympique est prévu pour que la Comité Olympique Congolais puisse relancer ses activités.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET