Connect with us

À la Une

SANRU ASBL : les présidents des Comités de Développement des aires de santé sensibilisent contre la COVID-19

Published

on

La SANRU asbl, déterminée à poursuivre sa lutte contre la COVID-19, s’appuie sur l’expertise de 35 Zones de santé (ZS) de Kinshasa pour sensibiliser la population.

En effet, SANRU Asbl a œuvré dans la Zone de santé de Matete, où les Présidents des Comités de Développement (PRESICODEV) de l’aire de santé ont été sur terrain pour sensibiliser les populations, alors qu’habituellement ils ne font que superviser les travaux des relais communautaires (RECO).

Alain Loso, président du Comité de Développement de l’aire de santé de Totaka, affirme que la sensibilisation de la population est focalisée sur le respect des gestes barrières et la non-stigmatisation des malades du Coronavirus étant donné que ces derniers faisaient l’objet de rejet dans leur communauté. Le travail a été mené en équipe et chaque ménage a été sensibilisé de porte-à-porte.

Ayant comme matériel le mégaphone, ils ont passé le message malgré les réactions négatives de plusieurs. “Dans certains endroits l’accueil n’est pas chaleureux, les menaces synonymes de rejet se font entendre clairement, mais avec le temps nous avons été compris”, a affirmé le Président du Comité de Développement.

Le PRESICODEV de l’aire de santé Dondo, Edouard Kiniumba, dit avoir travaillé dans les localités Mpudi, Bahumbu et Lokele.

Pour sa part, il était question de convaincre la population en cas de fièvre d’aller se faire examiner dans les centres de santé, sans craindre la COVID-19. «La fièvre n’est pas forcément indicateur de la présence du Coronavirus, par contre seul un test Covid peut le confirmer», a-t-il insisté.

En plus des lieux populaires de sensibilisation, ils ont ciblé aussi les églises, les garages et les restaurants. Il a fait savoir qu’il y a eu échange avec des personnes abordées pour plus d’éclaircissement. «D’une manière générale, le message a été bien reçu malgré la résistance d’une minorité de jeunes agités.

Pour sa part, Symphorien Banza, Président du comité de développement de l’aire de santé de Lubefu a signifié que son équipe s’est rendu dans les localités d’Anunga et de Mongo. Et d’ajouter : « Après avoir passé notre message sur la Covid-19, il y avait échange avec les membres de notre communauté afin d’amener chaque personne à la compréhension et à la bonne voie par rapport à cette pandémie ». Ils ont également sensibilisé dans le club des jeunes ainsi que dans certaines associations.

S’agissant du vaccin Covid-19, ils ont signalé que le sujet n’avait toujours pas reçu par les populations, se montrant sceptique sur la question. Il a fallu une forte communication et celle ci a permise à la communauté d’accepter le message de la vaccination contre la COVID-19, d’où le constat d’un bon nombre de la population à se rendre danscentres de vaccination.

Tim Katshabala, CongoProfond.net


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

L’ambassadeur Francis Nsita Mahungu honore la RDC au Future Aviation Forum 2024 à Riyad

Published

on

La troisième édition du Future Aviation Forum 2024 a débuté, ce mardi 21 mai à Riyad( Royaume d’Arabie Saoudite), accueillant plus de 5 000 leaders de l’industrie de 120 pays. L’événement met en lumière des opportunités d’investissement d’une valeur de plus de 100 milliards de dollars dans le secteur aéronautique saoudien. Etat entretenant d’excellentes relations avec le pays organisateur de ces assises internationales, la RDC y est représentée par son ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Mr Francis Nsita Mahungu.

L’événement réunit plus de 30 ministres, 77 dirigeants de l’aviation civile, PDG de compagnies aériennes, des diplomates et 5 000 experts de l’aviation du monde entier.

Parmi les annonces clés du premier jour, citons la signature par Saudi Arabian Airlines (Saudia) du plus gros contrat jamais réalisé avec Airbus. L’Arabie saoudite a également annoncé sa coopération avec Boeing et Airbus pour utiliser de l’aluminium et du titane produits localement dans leurs avions, dans le but de stimuler la fabrication locale.

De plus, des projets de lancement d’une nouvelle compagnie aérienne nationale plus tard cette année ont été révélés.

Saleh Al-Jasser, ministre des Transports et des Services logistiques et président de l’Autorité générale de l’aviation civile (GACA), a lancé la conférence de trois jours à Riyad.

Notons que la première journée du forum avait été marquée par un grand succès, avec de nombreux accords commerciaux, initiatives et accords visant à améliorer la connectivité mondiale.

Les accords annoncés lors du forum témoignent de la confiance dans les opportunités de croissance et d’investissement offertes par le secteur de l’aviation civile dans le Royaume, réaffirmant la position de leader du Royaume dans le secteur de l’aviation mondiale.

Saudi Arabian Airlines (Saudia), par exemple, a conclu un accord avec Airbus pour l’achat de 105 avions des modèles A320-Neo et A321-Neo afin d’étendre et de moderniser sa flotte, améliorant ainsi la connectivité aérienne mondiale avec divers pays.

Au cours du forum, la GACA a également lancé la première édition du rapport sur le secteur de l’aviation du Royaume, qui met en évidence la contribution du secteur de l’aviation civile à l’économie du Royaume, d’un montant de 53 milliards de dollars.

La GACA a également publié une feuille de route pour l’aviation générale, visant à développer le secteur de l’aviation d’affaires et des avions privés dans le Royaume, avec pour objectif de décupler sa taille d’ici 2030.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte