Dev Solaire

Connect with us

Actualité

Rossy Mukendi: 1 an déjà, ses “assassins” toujours en liberté !

Published

on

Au cours d’une conférence de presse organisé ce samedi 23 février 2019, les mouvements citoyens de la République démocratique du Congo, en particulier celui que dirigeait Rossy Mukendi, demande au président Félix Tshisekedi de sanctionner les auteurs de des assassinats des activistes des mouvements citoyens, entre autres, Rossy Mukendi et Luc Nkulula.

“Célébrer la journée congolaise à la prise de conscience individuelle et collective pour promouvoir l’instauration d’un État de droit et la lutte contre les antivaleurs; exiger le devoir qu’a notre pays de faire des principes qui organisent un État de droit; que justice soit faite, et que les bourreaux de ces crimes soient sévèrement par la rigueur de la loi”, telle est la substance de la déclaration lue par Arsène Mukendi, coordonnateur du collectif 2016.

Et d’ajouter: ” l’État congolais a en outre bbl’obligation d’instituer officiellement le 25 février comme journée nationale de la lutte citoyenne et de reconnaitre, à titre posthume, Rossy Mukendi ainsi que tous les autres, comme des martyrs de l’accord de Saint sylvestre et de la liberté”

Rappelons que l’activiste Rossy Mukendi a été assassiné le 25 février 2018, lors de la marche citoyenne organisé par le comité laïc de coordination pour exiger les élections et dire non à un troisième mandat pour l’ancien chef de l’État, Joseph Kabila.

Roberto Tshahe/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

code

%d blogueurs aiment cette page :