Connect with us

Actualité

Réhabilitation de la Fikin: La société turque Milvest est encore en phase d’installation, dixit le DG Kabampele Ngabul Didier

Published

on

Face aux médias, ce lundi 5 juin 2023, le directeur de la Foire internationale de Kinshasa (FIKIN), Kabampele Ngabul Didier, a fait une mise au point afin d’éclairer l’opinion sur les rumeurs portant sur l’arrêt des travaux de  réhabilitation de ce site forain par la société turque Milvest.

Accompagné de son adjoint, Dr Kuvukinina Lunda Serge, il a précisé que l’entreprise turque n’a pas encore débuté lesdits travaux, mais plutôt est encore en phase d’installation.

Il reconnaît tout de même qu’un accord a été signé avec ladite société et que dans les jours à venir les contours du contrat sera dévoilé au grand public.

Il sied de rappeler que c’est depuis le mois de janvier de cette année que la dite société a élu domicile dans l’enceinte de la Foire internationale de Kinshasa dans l’objectif de la moderniser. « Je vous confirme que l’entreprise turque est bel et bien dans l’enceinte de la Fikin est que les travaux d’installation vont bon train. D’où la présence même de ses contenaires…”, a-t-il conclu.

Dorcas Ntumba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

RDC : le taux de fourniture en électricité passe de 15℅ en 2023 à 19℅ en 2024

Published

on

En République démocratique du Congo le taux de la desserte en électricité s’élève à 19℅ en 2024. Cette précision est donnée par le ministre congolais en charge des ressources hydrauliques , Teddy Lwamba Muba.

Lors d’un briefing tenu à la Radio télévision nationale congolaise (RTNC 3) ce jeudi 18 juillet avec son collègue de la communication et médias, le ministre Lwamba a tout de même indiqué que le taux de la desserte en eau potable s’élève actuellement à 34%.

Le briefing a été consacré essentiellement aux «Priorités en matière de desserte en eau et de fourniture en électricité en République Démocratique du Congo».

En 2024, le taux de la desserte en eau potable en République démocratique du Congo s’élève à 34 % et en électricité à 19 %. Le gouvernement de la République (…) par le ministère des Ressources hydrauliques et électricité s’engage à mettre des moyens pour réussir à doubler ce taux en 5 ans “, a déclaré Teddy Lwamba Muba.

On se rappellera qu’en 2023, le Directeur général de la Regideso avait indiqué que plus de 36,1 millions de personnes étaient connectées au réseau de la Regideso, soit 35,5% sur l’échelle de 100 millions d’habitants. Ce nouveau taux avancé par le ministre a légèrement baissé par rapport à celui de 2023. (De 35,5℅ à 34℅).

En ce qui concerne l’électricité, en 2023 la RDC affichait un taux d’électrification de 15 % à l’échelle nationale avec de fortes disparités entre les villes (35 %), les zones rurales (1 %) et les zones périurbaines (moins de 5 %).

En sommes, la RDC continue à afficher un des taux d’électrification les plus bas du continent africain.

Pourtant cet immense territoire, deuxième pays le plus grand d’Afrique, représente à lui seul 8 % du potentiel hydroélectrique mondial, une source d’énergie qui constitue 95 % du mix électrique du pays.

Abritant le plus grand fleuve du continent et le deuxième du monde après l’Amazonie en débit interannuel moyen, la RDC pâtit toutefois d’une faible capacité installée (moins de 3 000 mégawatts, dont la moitié est inexploitée par défaut de maintenance), et de l’absence de réseau de distribution intégré à l’échelle nationale.

Willy Theway/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte