Connect with us

À la Une

RDC-USA : Monica P. Medina, secrétaire adjointe chargée de la Direction des océans et des affaires écologiques et scientifiques, à Kinshasa ce samedi 19 février

Published

on

La secrétaire adjointe Monica P. Medina chargée de la Direction des océans et des affaires écologiques et scientifiques visitera la République démocratique du Congo du 19 au 25 février, où elle s’entretiendra avec de hauts responsables du gouvernement et des représentants de la société civile pour discuter de questions relatives à la conservation et à l’environnement, y compris la lutte contre l’exploitation illégale des forêts, le trafic des espèces sauvages et d’autres crimes affectant la nature.

Elle s’entretiendra aussi avec des responsables de la santé pour renforcer l’appui des États-Unis à la santé et la collaboration en matière de sécurité sanitaire entre les États-Unis et la République démocratique du Congo.

La secrétaire adjointe Medina visitera ensuite le Kenya du 25 février au 3 mars en tant que cheffe de la délégation des États-Unis à la reprise de la Cinquième session de l’Assemblée des Nations Unies pour l’environnement (UNEA 5.2) et à UNEP@50, session spéciale de l’Assemblée des
Nations Unies pour l’environnement célébrant les 50 ans du Programme pour l’environnement
de l’ONU.

La secrétaire adjointe Medina s’entretiendra activement avec des homologues gouvernementaux pour promouvoir les efforts liés à la lutte contre la pollution des océans par les
matières plastiques et la gouvernance ayant trait aux substances minérales, entre autres questions.

Elle participera aussi à un évènement parallèle pour aborder les ripostes régionales à la crise de la pollution de l’air.

Au cours de son séjour au Kenya, la secrétaire adjointe Medina s’entretiendra également avec des homologues gouvernementaux chargés de l’environnement et des représentants de la société civile pour promouvoir la coopération entre les États-Unis et le Kenya concernant un éventail de questions liées à l’environnement et à la conservation.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Goma: Sur recommandation du Premier ministre, le couvre-feu est levé !

Published

on

Le couvre-feu a été levé ce lundi 26 septembre sur toute l’étendue de la ville de Goma. En revanche, il reste en vigueur dans le reste de la province du Nord-Kivu « en attendant l’amélioration des conditions sécuritaires ». Cette mesure avait été décrétée dans cette province dans le but de protéger la population pendant la période des fêtes de fin d’année en 2021, caractérisée par un pic inhabituel d’insécurité.

La levée de cette mesure dans le chef-lieu du Nord-Kivu intervient peu après la mission de suivi-évaluation de l’état de siège « en vue de réorienter les actions pouvant contribuer à rétablir la paix et la sécurité durables dans cette partie de notre territoire national », effectuée par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde en Ituri et au Nord-Kivu

A cet effet, il avait été demandé au gouverneur militaire d’évaluer son efficacité, après les nombreuses plaintes des populations exaspérées par les tracasseries.

« Nous devons nous assurer avec les autorités militaires que nous puissions mettre fin à toutes ces questions, surtout des questions des tracasseries qui ont été mentionnées. Nous estimons que nous, en tant qu’autorités, devons suivre ce que la population nous dit et travailler dans le sens de lui garantir son bien-être. C’est une population qui n’a que trop souffert et donc nous sommes très sensibles aux messages qui nous sont donnés. Nous avons eu aussi cette demande qui nous a été faite, particulièrement pour la ville de Goma, en ce qui concerne les restrictions en termes de déplacements. Nous avons discuté avec le Gouverneur militaire et donné une indication pour qu’il puisse très vite, réunir le conseil de sécurité et voir les modalités, tout en garantissant la sécurité ici dans la ville de Goma », avait ajouté le Premier ministre Sama Lukonde.

Signalons qu’une première journée ville morte a été observée ce lundi 26 septembre à Goma à l’appel des forces vives et de la société civile en protestation de l’occupation depuis plus de 3 mois de la cité de Bunagana par le M23 et de l’état de siège, jugé inefficace.

Franck Kaky/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising