Connect with us

À la Une

RDC: une résolution de l’ONU prolonge le mandat de la MONUSCO pour 9 mois

Published

on

 

À deux jours de l’expiration de son mandat en République démocratique du Congo, sous la présidence de la France, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté à l’unanimité la résolution 2463 prolongeant le mandat de la MONUSCO pour une durée de 9 mois (20 décembre).

Suite à cette résolution, le Conseil a profité de l’occasion pour féliciter les millions de Congolais qui se sont rendus aux urnes pour leur comportement pendant les élections présidentielle, nationales et provinciales, ayant conduit au premier transfert pacifique du pouvoir entre chefs d’État dans l’histoire du pays.

 

Renouvelant le mandat de la Mission, et à « titre exceptionnel », de sa Brigade d’intervention, le Conseil a rappelé que les deux priorités stratégiques de la MONUSCO sont de contribuer à la protection des civils et à la stabilisation et le renforcement des institutions de l’Etat.

Évoquant la première priorité, celle de la protection des civils, la Mission onusienne devra notamment fournir « une protection efficace, dynamique et intégrée des civils » menacés de violences physiques, renforcer son interaction avec la population civile et « neutraliser les groupes armés au moyen de la Brigade d’intervention ».

S’agissant de la seconde priorité, la MONUSCO devra notamment fournir un appui afin de favoriser la réconciliation intercommunautaire, lui signaler « immédiatement » les violations des droits de l’homme et appuyer le gouvernement dans la consolidation d’une structure nationale civile pour une gestion équitable des ressources naturelles, indique le Conseil.

Par ailleurs, le Conseil a félicité le nouveau Président Félix Tshisekedi pour ses décisions d’amener ces agents à rendre compte des violations des droits de l’homme, de libérer les prisonniers politiques et de fermer les centres de détention illégaux.

Dans la même optique, le conseil félicite l’action menée par le gouvernement congolais pour prévenir et combattre les violences sexuelles.

Condamnant les groupes armés opérant en RDC, le Conseil demande par la même occasion aux autorités congolaises de mener de nouvelles opérations militaires, dans le respect du droit international, mais aussi de promouvoir des approches non militaires.

MUAKAMU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Médias : Le programme des obsèques de la journaliste Gladys Bwongo Bakana

Published

on

Jeudi 9/02/2023

21h00 : Arrivée du corps à l’aéroport international de N’Djili en provenance de Bruxelles

Vendredi 10/2/2023

22h00 : Nuit funèbre à la salle Happyday New Look à Kintambo sur l’avenue Lusambo non loin du Stade Velondrome

Samedi 11/2/2023

9h00 : Levée du corps de la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire, pour exposition à l’espace Ave Maria non loin de l’hôpital du cinquantenaire

L’enterrement interviendra juste après à la nécropole « Chemin du paradis » à Mitendi

Gladys Bwongo Bakana, à jamais dans nos cœurs !

Pour la famille

Thierry Bwongo Nziani


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising