Connect with us

À la Une

RDC/Sud-Kivu: l’opposition mobilise pour la marche de ce vendredi 26 octobre

Published

on

Mobilisation et sensibilisation se multiplient pour appeler les habitants de Bukavu à participer massivement à la marche pacifique pour dire « NON » à l’utilisation de la machine à voter le 23 décembre 2018.

 » Nous, partis politiques de l’opposition réunis, devons aller aux élections telles que programmées par la CENI mais sans machine à voter. Pour cette marche, rendez-vous à la place Major Vangu ce vendredi à partir de 9h », ont déclaré ces partis par le biais du président fédéral du PND, le docteur Mbazi Kasongo.

 » Cette marche est d’une importance capitale d’autant plus que 90 pourcents d’ habitants de la province du Sud-Kivu ne savent pas manipuler la machine à voter. Une occasion aussi de dire non à l’insécurité qui sévit dans la province du Sud-Kivu », appuie Kake Bulindi, président de la Ligue des jeunes de l’UNC Sud-Kivu.

Une dizaine de partis politiques de l’opposition ont répondu à ce rendez-vous.

 » Cette marche est une occasion d’interpeller la CENI sur la position de la population de la RDC contre cette machine à voter qui incarne la fraude massive aux processus électoral », renchérit Christopher Safari de l’ARC Sud-Kivu.

« Il n’y a pas un maire de l’opposition ni de la majorité. Les partis ont informé, nous avons accepté leur lettre, mais nous avons interdit aux manifestations d’envahir la CENI, conformément aux principes d’inviolabilité de cette institution d’appui à la démocratie », a fait savoir le maire de Bukavu Meschak Bilubi.

Pour ce vendredi 26 octobre, l’itinéraire fixé est de la place Major Vangu jusqu’au secrétariat provincial de la CENI pour dire non à la machine à voter.

CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising