Dev Solaire

Connect with us

Actualité

RDC/Sud-Kivu: des activistes opposés à la nomination d’un commissaire à la Justice par le gouverneur

Published

on

Des organisations de défense des droits de l’homme, à leur tête l’Initiative congolaise Justice et paix (ICJP), membre de la coalition internationale pour la justice transitionnelle, et différentes structures de la société civile (NDSCI) et le bureau de coordination, demandent au gouverneur Claude Nyamugabo de retirer son arrêté nommant un commissaire à la justice en province.

Dans un point de presse organisé, le mardi 6 novembre au bureau de la coordination de la société civile, ces acteurs n’ont pas pris deux chemins.

” Aucune disposition constitutionnelle ni légale ne confère au gouverneur le pouvoir de créer un commissariat chargé de la justice et droits de l’homme”, ont indiqué ces organisations de défense des droits de l’homme en province, par le biais de Raphaël Wakenge de la coalition internationale pour la justice transitionnelle.

Dans un autre registre, ces activistes ont demandé la suspension provisoire de la maison carcérale de Kabare et le transfèrement des détenus dans d’autres prisons, ainsi que la prise des mesures nécessaires pour l’alimentation et la santé des autres detenus.

Raison principale évoquée: les violations des droits humains, particulièrement la mort de Alain Bahati Majorité, décédé le 1 octobre, celle de Jumapili Rogombi, décédé le 23 août et Buroko Rukungu le 29 août. C’est Jean Chrysostome Kijana, président national de la nouvelle dynamique de la société civile, qui a confirmé ces informations.

Ces acteurs de la société civile ont réitéré le voeu de voir l’autorité provinciale à mettre en application l’arrêté provincial sur la protection des journalistes et défenseurs des droits de l’homme en province.

Shukuru Ntwali/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

code

%d blogueurs aiment cette page :