Connect with us

Actualité

RDC/RSA: Cyrille Ramaphosa ce lundi à Kinshasa

Published

on

La cite de l’Union Africaine abrite, du 13 au 16 octobre 2018, les travaux du 11ème sommet ordinaire de la grande commission mixte RDC – Afrique du Sud.

Le lancement de ces assises a eu lieu le samedi dernier avec les travaux d’experts des deux pays en présence, notamment, du Directeur de cabinet adjoint du Chef de l’État, Jean-Pierre Kambila.

La cérémonie d’ouverture, présidée par le Secrétaire général congolais à l’intégration régionale, a été marquée par les discours des chefs des deux délégations d’experts qui se sont souhaité un bon travail. Il s’en est suivi la formation de quatre groupes de travail qui ont planché durant le week-end respectivement sur la politique et la bonne gouvernance, la défense et sécurité,et l’économie, finances et infrastructures ainsi que le socioculturel et affaires humanitaires.

Ce lundi 15 octobre 2018, les activités sont marquées par la conférence ministérielle qui prépare les documents à soumettre, ce mardi 16 octobre, à la sanction des président Joseph Kabila de la RDC et Cyrille Ramaphosa de l’Afrique du Sud. Ce dernier est attendu à Kinshasa ce lundi même en fin de journée.

Pour rappel, le 10ème sommet ordinaire de la grande commission mixte RDC – Afrique du Sud s’était tenu à Pretoria en juin 2017.

À cette occasion, le président congolais avait fait, à l’intention de son homologue sud-africain Jacob Zuma, le point de l’évolution du processus électoral avant de le rassurer de l’engagement du gouvernement quant à la tenue des élections le 23 décembre 2018 conformément à l’accord de la Saint Sylvestre.

Joseph Kabila avait également mis en relief le sens du dialogue qui est permanent en RDC et donc elle constitue un instrument de gouvernance.

Dans le communiqué final qui avait sanctionné leur tête-à-tête, les présidents Kabila et Jacob Zuma s’étaient félicité du bon aboutissement des négociations politiques qui avaient débouché, notamment, sur la désignation d’un nouveau Premier ministre et la formation d’un gouvernement de large union nationale, ainsi que la consolidation de la démocratie pour baliser la voie vers la tenue des élections libres, démocratiques et transparentes.

Sur le volet du partenariat économique, l’accent avait été mis sur le projet énergétique de construction du barrage de Inga 3 dont le contrat avait déjà été signé entre les deux pays. Joseph Kabila et Jacob Zuma avaient encouragé les institutions financières africaines à apporter leur concours à la mise en œuvre du projet du Grand Inga dont l’ambition est de fournir du courant électrique à toute l’Afrique.

Inga 3 doit produire, à terme, 4.800 Mw sur lesquels 2.500 Mw sont dédiés à l’Afrique du Sud.

TMB/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: RDC/RSA: F. Tshisekedi à Pretoria — Congo Profond

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Actualité

Kibali Gold Mine : Dr Mark Bristow dévoile les défis de l’an 2023 

Published

on

Le leadership de la société d’exploitation d’or Kibali Gold Mine a animé, ce lundi 30 janvier 2023, sa 47ème conférence de presse trimestrielle afin d’éclairer l’opinion publique sur ses activités en RDC. 

En somme, a rappelé Dr Mark Bristow, les investissements de Kibali en RDC, depuis 2009 à ce jour, dépasse les 4,4 milliards de dollars américains. A l’en croire, la plus grosse part, soit 2,36 milliards USD, a été consacrée au paiement aux entrepreneurs et fournisseurs. 1,21 milliard USD a permis de payer les redevances, impôts et permis d’exploitation. Quant aux salaires, ils ont bénéficié d’une enveloppe de plus de 610 millions USD, alors que 194,7 millions USD ont permis de construire des infrastructures et de soutenir les communautés locales.

Fort de ses solides performances et réalisations de 2022, Kibali va continuer, en 2023, à se concentrer sur l’extension de la durée de vie de la mine de Kibali avec des programmes d’exploration et de conversion des ressources de classe mondiale à Kibali.

Cette société, affirme son numéro 1, poursuivra, durant cette nouvelle année, l’exploration pour des réserves supplémentaires afin de remplacer les ressources épuisées.

Elle tient à augmenter l’automatisation au sein de sa mine souterraine avec l’installation du Multi-Lite à tous les niveaux de la mine souterraine.

Kibali promet de poursuivre le perfectionnement professionnel des Congolais afin d’augmenter le nombre de dirigeants et techniciens nationaux.

Il va compléter le PAR (Plan de Réinstallation) Kalimva/lkamva et développer des programmes économiques alternatifs dans les zones de Watsa/Durba et étendre son partenariat avec les agences de développement (USAID, GIZ).

 » Nous allons renforcer notre partenariat avec les entrepreneurs locaux et dynamiser la frontière économique déjà établie et continuer à établir des partenariats avec les communautés et maintenir notre licence sociale d’exploitation », a conclu le Dr Mark Bristow.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising