Connect with us

À la Une

RDC : reçu par F. Tshisekedi, Nangaa insiste sur la nécessité de renouveler le bureau de la CENI

Published

on

Les consultations annoncées par le Président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi, ont débuté ce lundi 02 novembre 2020. Pour ce premier jour, le numéro Un Congolais a reçu le bureau sortant de la Commission électorale nationale indépendante( CENI) conduite par son président Corneille Nangaa.

“Nous avons répondu à l’invitation du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi dans le cadre des consultations qu’il a engagées. En tant que membre de la CENI, il nous a donné la vision de ce à quoi il s’attendait des consultations. Nous lui avons présenté la nécessité de la stabilité du pays et de la paix. En tant que CENI, nous avons présenté à son autorité la nécessité de la tenue prochaine des élections en 2023 et que nous avons désormais un projet de chronogramme qui nous amène à ces élections. D’autres questions touchent le processus électoral en général notamment les préparatifs et surtout l’assainissement de l’environnement avant tous les préparatifs de ce processus électoral”, a déclaré Corneille Nangaa, Président de la CENI à l’issue de son entretien avec le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi.

À la question de savoir qu’en cas de la dissolution de l’Assemblée nationale, la CENI est-elle prête à organiser des élections anticipées et combien ça coûteraient, Corneille Nangaa rappelle que la nécessité de renouveler d’abord le bureau de la CENI.

“La mission de la CENI est déclinée à l’article 211 de la constitution c’est-à-dire conduire tout processus électoral et référendaire. Aujourd’hui, la question qui peut se poser est-ce-que l’équipe Nangaa est-elle encore légitime pour organiser les élections ? Ça fait partie des éléments du chemin critique préparatoire à toute organisation des élections. Il faut le plus rapidement possible designer les nouveaux membres de la CENI qui vont faire des études et décliner les chiffres si celà ça couterairent autant”, a-t-il ajouté.

En lançant les consultations, rappelons-le, le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi souhaite requalifier la Coalition FCC-CACH et constituer, très prochainement, une union sacrée de la République. Cette union sacrée va lui permettre d’impulser des réformes profondes pour consacrer l’alternance démocratique et, en même temps, améliorer la gouvernance en RDC.

D’après le chronogramme, plusieurs autres personnalités seront reçues par le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET Depuis le Palais de la Nation


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

FP2030 : Les pays d’Afrique Centrale en réunion stratégique, du 15 au 17 juillet à Kinshasa, pour la promotion de la planification familiale

Published

on

Le Bureau Régional de l’Afrique du Nord, de l’ouest et centrale en collaboration avec le Ministère de la Santé Publique, de l’Hygiène et de la Prévention, et les partenaires, réunissent les délégués constituant la structure des points focaux nationaux du FP2030 de six États d’Afrique centrale à Kinshasa-RDC du 15 au 17 Juillet 2024 pour encourager la planification familiale volontaire et basée sur les droits dans la sous-région à travers le renforcement de la coordination des points focaux.

Cet atelier de trois jours vise à faciliter l’établissement de partenariats efficaces entre les acteurs de la planification familiale en Afrique centrale et à accroître l’accès et l’utilisation d’une contraception moderne volontaire, de qualité et fondée sur les droits pour toutes les personnes qui en ont besoin ou qui le souhaitent dans la région.

L’atelier comprendra des discours d’ouverture, des discussions de groupe et des séances de travail sur un large éventail de sujets liés à la planification familiale, notamment :
– Créer une obligation de rendre compte en renforçant et en établissant les plans d’action nationaux existants.
– Promouvoir l’utilisation de pratiques à fort impact pour la mise en œuvre et l’extension de la planification familiale ; et
– Financer les programmes de planification familiale, y compris la mobilisation des ressources nationales ;
– Comprendre les stratégies de mise en œuvre de la planification familiale dans les situations d’urgence et promouvoir la résilience.
– Aligner les plans d’action nationaux sur les nouveaux piliers d’action de la stratégie pour les adolescents et les jeunes en Afrique centrale.

Les efforts de collaboration de FP2030 et de ses partenaires soulignent l’importance de la planification familiale pour assurer la stabilité et la pérennité de la sous-région.

À propos de FP2030

FP2030 est le seul partenariat mondial centré uniquement sur la planification familiale. “Nous œuvrons pour que chacun, partout, puisse accéder à des contraceptifs volontaires, fondés sur les droits et de qualité, et les utiliser, quels que soient son lieu de résidence, son mode d’identification, son âge ou son statut de partenaire. Cet objectif unique nous permet de rassembler le plus grand nombre possible de partenaires dans toutes les disciplines et tous les secteurs, tout en plaçant la planification familiale au carrefour des programmes mondiaux de santé, de développement et d’égalité des sexes”, précisent ses animateurs.

Dorcas Ntumba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte